The sun and her flowers

Bonjour les lecteurs! Si vous avez suivi mes dernières lectures, vous devez savoir que j’ai tout récemment lu Milk and honey de Rupi Kaur. Une chance que j’avais acheté les deux recueils en une boîte, car j’avais tout simplement adoré et voulu continuer à découvrir l’oeuvre de cette jeune autrice! Voici donc ce que j’ai pensé de ma seconde lecture.

Dans ce deuxième recueil de poésie, Rupi Kaur aborde à nouveau des thèmes qui l’ont touchée personnellement en plusieurs étapes, que ce soit sur les agressions sexuelles, l’immigration, le féminisme, les relations mère-filles ou encore les relations amoureuses.

Ma lecture de The sun and her flowers a été tout aussi bonne sinon plus que celle de Milk and Honey. En effet, bien que j’avais beaucoup apprécié les petits poèmes du premier recueil, j’avais préféré ceux qui étaient plus longs. La bonne nouvelle, c’est que ces derniers étaient majoritaires dans The sun and her flowers. Non seulement on peut pousser les métaphores plus loin et donc connecter plus facilement avec les idées, mais on peut aussi se sentir plus concernés par ceux-ci.

Ce dernier point est d’ailleurs très important selon moi étant donné qu’il constitue la racine de l’importance de la poésie de Rupi Kaur. Entre autre femme enfant d’immigrant, elle offre une source de représentation multiple. C’est très important d’offrir des voix à tous et la littérature est un excellent moyen de donner cette occasion à tous les lecteurs. Autrement dit, seulement pour les enjeux et les réalités qu’elle représente et évoque, il est important de mettre Rupi Kaur de l’avant. Par exemple, pour ce qui sont des thèmes abordés en tant que tels, j’ai apprécié retrouver un plus grand éventail de sujets à découvrir, et plus particulièrement sur l’immigration. N’étant pas immigrante, il peut parfois être difficile de mesurer l’ampleur des bouleversements que cela peut provoquer. Désormais, je peux mieux me représenter la vie de telles personnes, et donc être plus empathique…

Encore une fois, j’ai dévoré The sun and her flowers comme cela avait été une formule gagnante avec Milk and Honey. On peut remarquer une certaine évolution dans l’atmosphère des poèmes au travers de chacune des parties et je crois pour cette raison que c’est une lecture qui se fait très bien en une seule fois. Toutefois, comme les poèmes sont plus longs dans ce cas précis, je pense que ce serait également agréable à découvrir de façon plus sporadique.

Bref, j’ai adoré lire ce petit livre dont certains poèmes m’ont particulièrement touchée (jetez un coup d’oeil à ma Pellicule et vous en aurez la confirmation). Si j’étais persuadée de lire plus de poésie de Rupi Kaur après Milk and honey, je suis désormais convaincue de vouloir la suivre de très près à l’avenir.

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Je trouve que les thèmes sont très à jour même, importants….

    Tous que tu as aimés et découverts encore….

    Lus et dévorés en un trait…Livre que tu as aimé autant que Milk and Honey. Je vois que tu aimes ces deux auteures…

    Bravo pour tes choix de lectures…Tu es rendue lectrice vraiment rapide….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *