Qui es-tu Alaska?

Coucou tout le monde! Récemment, je me suis lancé un petit défi de lecture : il s’agissait de lire plusieurs livres iconiques de John Green afin de tester les écrits de cet auteur. En effet, il sont souvent considérés comme des “classiques” du YA : j’en ai fait un vlog sur ma chaîne YouTube pour les mettre à l’épreuve. Le premier roman que j’ai lu a donc été Qui es-tu Alaska? ou plutôt Looking for Alaska, comme je l’avais acheté en usagé et donc par hasard en anglais.

Miles est un garçon des plus normaux. À l’exception de son obsession pour les dernières paroles des personnalités célèbres, il est un adolescent lambda à la recherche du Grand Peut-être de Rabelais. Cette année, il sera élève dans un pensionnat où il fera la rencontre d’une jeune fille fascinante : Alaska. Si elle n’est pas en elle-même le Grand Peut-être, rien ne doit l’être… Mais ça, c’était avant. Qu’est-ce que l’après réserve à Miles?

Ce roman ayant été mon premier plongeon dans l’univers de John Green, je vous avoue avoir été très agréablement surprise. Ce n’était pas un livre parfait, mais c’était définitivement un bon livre! Pour tout vous dire, lorsque je l’ai fini, j’ai même ressenti un petit vide…

Il faut tout d’abord dire que ce roman est très atmosphérique. Cet aspect étant la plupart du temps ce qui me fait aimer ou détester un livre, comme elle était de qualité, je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir dévorer ce livre le plus rapidement possible. Il était divisé en deux parties, le avant et la après, et si je dois enlever quelques points à Qui es-tu Alaska pour l’événement principal très prévisible, je ne pouvais pas prendre de pause dans cette lecture avant d’avoir le fin mot de l’histoire.

En soi, les personnages de ce livres sont peut-être légèrement clichés, mais ils sont agréables. On s’attache à eux, et plus particulièrement à Miles qui était mon préféré. Toutefois, si ce n’est pas votre premier John Green, chose que je peux désormais remarquer comme j’écris cet avis suite à ma lecture de certains de ses autres livres, vous n’allez pas les trouver particulièrement originaux. En bref, Qui es-tu Alaska n’a peut-être par révolutionné le contemporain young adult, mais il va certainement vous faire passer un bon moment de lecture lorsque vous le sortirez de sa bibliothèque.

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *