Passionnément, à la folie, à la folie

Bonjour à tous! Dans ma critique d’aujourd’hui, je vais vous parler du roman contemporain Passionnément, à la folie, à la folie de Florence Medina. Étant très très fan de contemporain dès que les premières lueurs de l’été pointent le bout de leur nez, j’ai eu rapidement envie de lire ce livre suite à sa réception et au beau temps des derniers jours.

Mara a rencontré LE bon. Dès qu’elle a vu Jeremy à une soirée, l’adolescente de dix-sept ans a su qu’elle était amoureuse de lui. Mais après que leur relation connaisse les beaux jours, elle a doit passer à travers la pluie… ou l’orage. Sans s’en rendre compte, Mara prend le contrôle de Jeremy et perd celui sur a propre vie. Comment Mara se sortira-t-elle de ce moment difficile?

J’ai tout simplement adoré mon petit moment de lecture avec Passionnément, à la folie, à la folie. Pour vous mettre en contexte, j’ai eu plusieurs lectures plus difficiles ces derniers temps, alors j’ai littéralement sauté sur ce contemporain d’à peine plus de 200 pages lorsque j’en ai eu l’occasion. Et je l’ai dévoré en une seule soirée, ce qui m’a fait le plus grand bien!

Mara est un personnage très attachant et authentiquement adolescent. Je suis absolument certaine que son expérience pourra être partagée par plusieurs personnes comme elle, et comme le livre est très accessible en général, petits et grands lecteurs pourront justement profiter de ce partage sensibilisateur. On parle rarement de ce genre de thèmes en littérature young adult, que voulez-vous! D’ailleurs, les autres personnages féminins de ce roman, tels que Catherine, Charlotte, Françoise ou même la mère de Mara sont toutes aussi attachantes. Moi qui avait adoré L’aube sera grandiose d’Anne-Laure Bondoux, j’ai adoré le petit passage qui rappelait ce roman à la fin du livre. Sans être semblables sur les autres points, je suis certaine que ceux qui ont apprécié l’un et l’autre aimeront découvrir le roman restant!

Si j’ai adoré me laisser porter par l’intrigue et la plume fluide de Florence Medina, ainsi que mon appréciation générale de Passionnément, à la folie, à la folie, je ne peux pas passer outre le fait que ce livre est très ancré dans la temporalité. Après les petites références culture-pop (bien que j’approuve le dévouement à Timothée Chalamet, car je le stan tout à fait), je ne pense pas que ce livre se tiendra à 115% d’ici un certain nombre d’années. Pour ma part, je sens toujours un petit décalage lorsque je lis un roman des années 2010 et qu’on mentionne par exemple Taylor Lautner comme le beau gosse du moment, même si, encore une fois, c’est assez approuvé. Mais bon, je relativise et c’est loin d’être très grave…

En somme, Passionnément, à la folie, à la folie est un excellent livre pour décrocher de son quotidien ou de ses mauvaises lectures le temps de quelques heures. En plus des thématiques touchantes, sans faire du livre une lecture lourde, ainsi que de l’authenticité des personnages, on a droit à une intrigue addictive et très rapide à dévorer. Ce n’est pas compliqué, sans être le livre du siècle ni un coup de coeur dont je me souviendrai pendant des années, ce livre de Florence Medina remplit à merveille l’objectif que je donne à mes lectures, c’est-à-dire de me faire passer un bon moment!

Merci aux éditions Slalom pour l’envoi de ce roman (on en parle, de cette couverture?)!

Anne

2 Commentaires

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Il est vrai que ça fait du bien de laisser le quotidien dans lequel nous y sommes si ancrés souvent….

    .Je me rappelle que tu as eu des lectures que tu as moins appréciées déjà…

    Celle-ci a dû te faire un grand bien….T’aérer quoi…

    Ça m’est déjà arrivé d’avoir pensé avoir rencontré dans ma jeunesse, le bon amoureux….Je me serais tellement trompée….

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Il est vrai que ça fait du bien de laisser le quotidien dans lequel nous y sommes si ancrés souvent….

    .Je me rappelle que tu as eu des lectures que tu as moins appréciées déjà…

    Celle-ci a dû te faire un grand bien….T’aérer quoi…

    Ça m’est déjà arrivé d’avoir pensé avoir rencontré dans ma jeunesse, le bon amoureux….Je me serais tellement trompée….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *