Le dernier magicien tome 2

Bonjour les lecteurs! Aujourd’hui, je vous reviens pour vous parler de ma lecture du deuxième tome du Dernier Magicien par Lisa Maxwell. Voici ce qu’il raconte : 

L’équilibre magique est menacé depuis que le pouvoir du Livre est détenu par Harte. Afin de résoudre le problème, Harte lui-même et Esta partent à la recherche de la seule solution possible : il existerait quatre pierres ancestrales dont la force viendrait à bout de l’enjeu. Cependant, les deux jeunes magiciens ne sont pas les seuls à être aux trousses de ces joyaux… Parviendront-ils à sauver l’humanité?

Je vous le dit d’emblée : ce deuxième tome a consacré que cette saga n’est pas pour moi. Pour vous rappeler, j’avais trouvé le premier tome assez pénible en raison de sa longueur et de son action beaucoup moins originale que prévu. Avec le résumé que vous venez de lire, vous aurez compris que ce n’est pas bien mieux avec la suite. En général, j’adhère assez bien aux quêtes de joyaux ou d’artéfacts magiques étant donné que c’est dans mes schémas préférés. Cependant, dans ce cas précis, c’était un peu la goutte qui a fait déborder le vase dans le classique du young adult.

J’ai donc encore une fois du passer à travers une expérience de lecture assez difficile, vous l’aurez compris. Cela n’as pas été non plus extrêmement long à lire, Dieu merci, grâce aux très petits chapitres (c’est probablement tout ce que j’ai authentiquement aimé dans Le Dernier Magicien), mais ça l’était juste assez pour que ce roman fasse tache dans mon autrement quasi-parfait bilan du mois d’août.

En somme, je ne souhaite pas non plus m’étendre pendant des heures à propos de cette intrigue qui n’a tout simplement pas collé avec moi. J’ai décidé d’abandonner la saga, même si je déteste prendre ce genre de décision. Je suis persuadée que des lecteurs qui sont moins chevronnés dans le fantastique young adult trouveront leur compte dans cette histoire, mais pour moi, c’est simplement du remâché réchauffé dans une cafétéria d’école secondaire… comprendre que c’est du vu et revu qui peut vous sembler original et intéressant si vous en avez rarement lu, mais considérant mon passé impressionnant dans le fantastique, je ne corresponds pas au profil nécessaire pour lire cette saga. Et il n’y a rien de mal à ça! Je préfère vous indiquer que je ne suis pas la bonne lectrice pour un certain livre que de vous dire de ne jamais le lire 🙂

Merci aux éditions Flammarion Diffusion pour l’envoi de ce livre!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *