We are young

Mon appréciation

7 Qualité de l’intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

7 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Coucou! Aujourd’hui, je vous reviens avec la critique du roman We are young par Cat Clarke.

Le soir du mariage de la mère d’Evan avec Tim, un homme que l’adolescente déteste, un appel vient tout changer. Trois personnes sont mortes dans un accident de voiture, et le seul survivant se trouve à être Lewis, le fils de Tim. Alors que son demi-frère est plongé dans le coma, Evan, poussée par son père, commence rapidement à chercher des réponses aux questions que les policiers ne semblent pas se poser. Est-ce vraiment un accident? Pourquoi ces quatre inconnus se trouvaient dans une même voiture? Qui est réellement Tim? Evan saura-t-elle gérer sa situation familiale? Découvrira-t-elle ce qu’il s’est passé le soir du mariage?

J’ai trouvé que le roman We are young était un bon livre, mais sans plus. Je ne lui ai rien trouvé de particulier, ce qui veut dire que je le qualifierais de roman dans la moyenne. En effet, j’ai trouvé que c’était un peu long avant d’entrer dans le coeur de l’action. La mise en place de tous les éléments a pris trop de temps à mon goût : par conséquent, je ne me sentais pas investie dans l’histoire avant la deuxième moitié de celle-ci. De plus, j’ai trouvé qu’il était trop facile pour Evan de mener une telle enquête et de trouver la vérité. Comme il y avait peu ou pas d’embûches à sa mission, je n’avais pas l’impression que c’était l’intrigue principale du récit, alors que ça l’était supposément. Je ne dis pas que je n’appréciais pas, car j’avais tout de même envie d’en connaître l’aboutissement : seulement, cela ne me faisait ni chaud ni froid. Selon moi, les meilleurs parties étaient celles qui tournaient autour d’Evan. Sa relation avec ses amis, avec Tim, avec son père et avec son frère est ce qui m’a permis de continuer ma lecture durant la première moitié (je l’avoue, Cat Clarke a du talent pour ficeler des personnages et leurs vies) et ce qui a rendu la deuxième des plus addictives. À ce point, je n’avais plus qu’une envie et c’était de savoir ce qui se tramait dans la tête de tous ces gens.

Le dénouement de We are young a été à la fois le paroxysme de mon appréciation et de mon indifférence. Comme je viens de vous le mentionner, j’ai particulièrement aimé la fin de l’histoire. On ne dit pas que Cat Clarke est la reine du thriller émotionnel pour rien! Le suspense était intense et c’est un autre point que j’ai aimé dans ma lecture. Toutefois, je m’attendais à des révélations plus surprenantes. J’avais deviné la moitié quelques pages auparavant… C’est pourquoi je trouve que c’est un roman dans la moyenne, ce qui est soit dit en passant quand même positif. J’ai passé un bon moment à dévorer We are young et c’est ce qui est à mon avis le plus important!

Dites-moi en commentaires si vous aussi vous avez lu ce livre. Avez-vous un avis différent du mien? Laissez-le moi savoir! En attendant ma prochaine critique, vous pouvez aussi aller voir ce qu’il se passe sur mon compte Instagram. On se reparle bientôt et bonne lecture d’ici-là!

Merci à la Collection R Canada pour l’envoi de ce roman!

Anne


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *