Voyage au centre de la Terre

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

6 Clarté du texte

10 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

C’est avec un grand plaisir que je vous présente Voyage au centre de la Terre. C’est ma deuxième lecture avec Jules Verne et je suis très satisfaite.

Le professeur Otto Lidenbrock est un intrépide minérologue. Dans sa maison de Konigstrasse vivent son neveu Axel, sa pupille Graüben et la bonne, Marthe. Un jour, Lidenbrock lit un vieux manuscrit duquel tombe un parchemin codé. Obsédé, le professeur veut absolument percer son secret. Axel, découvrant que ce parchemin montre la voie pour pénétrer au centre de la Terre, ne veut pas le dire à son oncle, car il sait qu’il l’emmènera. Les voilà déjà partis pour l’Islande! Axel est bien triste de laisser Graüben à Konigstrasse, avec qui il s’est fiancé secrètement. Afin de les aider dans leur périlleux voyage, Lidenbrock engage un chasseur d’eider. Hans se révèle d’une grande utilité tout au long du voyage. Pénétrant dans le Sneffels, un volcan éteint depuis 1224, ils descendent dans les couloirs aux côtés d’un ruisseau, le Hans-Bach, nommé en l’honneur du chasseur. Arriveront-ils à rentrer complètement au centre bouillant du globe? Est-ce que les théories scientifiques élaborées par les plus grands professeurs seront prouvées? Que trouveront-ils au centre de la Terre?

C’est un petit livre de trois cents pages à peine, mais il contient plus de détails que la plupart des autres livres du même volume. C’était la même chose pour le Château des Carpathes! L’écriture est raffinée, mais ce vieux français m’a un peu empêchée de lire à ma vitesse habituelle. J’ai donc pris deux longues semaines à lire ce livre… ce qui n’est vraiment pas dans mes habitudes! J’ai aimé le livre en général : je n’ai jamais vu une histoire pareille. Par contre, la fin m’a un peu déçue. Elle était un peu précipitée et moins détaillée que le reste du livre. Malgré cette fin, je comprends pourquoi ce livre est un classique. Toutefois, je ne suis pas encore prête à lire un autre livre de Jules Verne. Ça demande beaucoup!

Anne 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *