Une braise sous la cendre tome 1

Bonjour tout le monde! Aujourd’hui, je suis de retour avec mon avis sur Une braise sous la cendre par Sabaa Tahir. C’est le premier tome d’une série young adult qui connaît beaucoup de succès et que me faisait très envie. Voici le résumé :

Depuis que les Martiaux ont pris le contrôle de l’Empire, le peuple Érudit est oppressé par l’armée. Un jour, la famille de Laia se voit assassinée par un soldat, à l’exception de son frère Darin : afin de le sauver, l’adolescente se joint à la Résistance et infiltre l’école militaire de Blackcliff en tant qu’esclave. Pendant ce temps, Elias, élève martial, rêve de déserter de Blackcliff… jusqu’à ce qu’on lui annonce qu’il fait partie des heureux élus ayant la chance de concourir pour devenir le prochain empereur.  Laia sera-t-elle capable de survivre à sa vie d’esclave et à sauver son frère? La Résistance est-elle vraiment de son côté? Elias remportera-t-il les épreuves? Qu’arrivera-t-il lorsque les destins de Laia et Elias se rencontreront?

Une braise sous la cendre a été une lecture surprenante, mais une bonne lecture. Tout d’abord, nous avons affaire à un univers tout à fait unique, car il est à mi-chemin entre le fantasy, l’époque romaine (en beaucoup plus glauque et sanglante) et la dystopie. Âmes sensibles s’abstenir : je suis personnellement assez fan de la violence et de combats dans mes lectures, un peu à la saveur de Cursed par Frank Miller et Thomas Wheeler (bien que je déteste tout ce qui soit horreur, je sais, c’est bizarre), donc je n’ai pas du tout eu de problèmes sur ce point avec ce livre. Mais bon, je sais que c’est loin d’être la tasse de thé de tout le monde, donc je préfère vous avertir avant de vous donner de faux espoirs sur ce livre.

Je pense que le point positif principal de ce livre et ce que j’ai le plus apprécié dans ma lecture est l’intrigue de ce roman. On ne passe pas une minute sans voir de retournement de situation, de rebondissement ou de révélation. Si il y a quelque chose qui est certain, c’est que l’on ne s’ennuie pas lorsqu’on lit Une braise sous la cendre! Tout cela sans parler de la fin, qui me laisse complètement pantoise. Je n’ai qu’une seule envie, et c’est de lire la suite…

Toutefois, je ne peux pas dire que je suis une fan de la construction de cet univers. Certes, j’adore le contexte général, mais il manquait selon moi beaucoup d’explications, de backstory pour vraiment l’apprécier. C’est un peu la même chose avec les personnages : à certain moments, et surtout au début, on avait si peu d’informations qu’on aurait dit qu’ils agissaient à l’inverse de ce qu’ils prétendaient être. Cela a eu pour effet que je ne me suis pas particulièrement attachée à eux -et à la romance- avant longtemps dans l’histoire. Mais bon, après avoir accepté ces lacunes et avoir pris l’histoire comme on nous la présentait, sans poser plus de questions, cela devient un roman bonbon.

Petite remarque comme cela, j’ai trouvé que la traduction de ce livre laissait à désirer. Il y avait beaucoup de mots qui n’étaient pas traduits alors que le mot en français était pourtant très simples : on parlait des Skulls, des Masks, alors que les Crânes et les Masques auraient tout aussi bien fait. Selon moi, cela donne une touche un peu cheap au roman. Ce n’est pas parce que c’est écrit en anglais que c’est plus cool. Mais bon, on s’entend que c’est un problème en général dans les traductions YA…

En d’autres mots, je crois que si vous tentez Une braise sous la cendre, ce sera beaucoup plus pour le côté « histoire », « intrigue divertissante » que pour tout ce qui a rapport aux personnages et à l’univers. J’ai moi même beaucoup apprécié (et j’apprécie) ce genre de livre, donc je ne pense pas que cela soit un mal en soi. En même temps, c’est un premier tome sur une série de quatre, donc il reste encore beaucoup de place à l’amélioration et à l’approfondissement. C’est définitivement une saga sur laquelle je vais garder un oeil!

Que pensez-vous de ce livre? L’avez-vous lu? Dites-moi dans les commentaires!

Merci à Interforum Editis Canada pour l’envoi de ce roman!

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Je vois que tu deviens de plus en plus sévère pour tes critiques…
    La traduction d’un livre n’est pas toujours parfaite….Avec des mots non traduits.
    Est-ce un oubli? Pourtant, ça ne devrait pas exister je pense….
    Tu as , dans ta critique, un vocabulaire de plus en plus choisi. Je dirais même, digne d’une future grande écrivaine….Et que tu es déjà….Même
    Bravo pour avoir aimé ce livre pour son intrigue et son histoire divertissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *