Un cadavre dans la bibliothèque

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

6 Clarté du texte

10 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Bonjour à tous! Je vais vous présenter aujourd’hui un autre livre d’Agatha Christie mettant en vedette Miss Marple. Comme je vous l’ai probablement déjà dit, je l’ai lu, tout comme L’affaire Protheroe et Miss Marple au Club du mardi, dans un recueil assez volumineux de cinq livres (L’intégrale tome II).

Au petit matin, Mr et Mrs Bantry font une découverte assez inhabituelle. Dans leur petite bibliothèque se trouve un corps féminin mort par strangulation! Rapidement alertée par Mrs Bantry, Miss Marple se rend sur les lieux de crime pour récolter certains indices. Malgré cela, c’est quand même la police du comté qui prend en charge l’affaire. L’inspecteur Flem et le colonel Melchett, aidés de sir Henry Clithering, relient rapidement le meurtre de la jeune fille avec la famille Jefferson, ou tout du moins, ce qui en reste. Conway Jefferson, amputé des deux jambes, résidait au Majestic pour l’été en compagnie de son gendre et de sa belle-fille. Il passait ses journées avec Ruby Keene, une danseuse engagée pour remplacer sa cousine Joséphine Turner, blessée à la cheville. Peut-être était-ce parce qu’elle ressemblait à sa fille décédée, mais Mr Jefferson voulait adopter Ruby. Malheureusement, elle est morte avant. Pratiquement en même temps, une écolière du Danemouth est portée disparue, puis retrouvée, complètement calcinée, dans une auto volée. Est-ce que ces deux affaires ont un lien? Qui sont les personnes ayant un mobile ou un alibi? Comment se porte Mr Jefferson? Qu’en dit Miss Marple?

Encore une fois, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de personnages. Au début, c’est difficile de s’y retrouver, mais plus le livre avance, mieux c’est. Cela n’aide pas le fait que l’intrigue est plutôt complexe! Toutefois, des brins d’humours posés par-ci par-là font sourire et j’aime lorsque la narration n’est pas toujours sur le même ton. De plus, on a vraiment le goût d’en savoir plus sur l’enquête. Les indices sont pratiquement tous présents pour qu’on puisse démystifier les choses et cela crée une anticipation agréable de la lecture. Bref, même si le tout est assez compliqué à comprendre et pas nécessairement à la portée de tous les lecteurs, c’est un roman très entraînant.

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *