Uglies

Uglies tome 1

Mon appréciation

9 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

10 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Uglies est une série de trois tomes (et un livre compagnon) écrite par Scott Wersterfeld. Je vous raconte l’histoire de ce premier tome :

Nous sommes dans le futur. Durant notre ère, l’ère des Rouillés, nous avons détruit toutes nos ressources. Les pays combattaient encore pour des guerres inutiles. De plus, une étrange maladie du pétrole faisait exploser tout ce qui en contenait. Les dirigeants des villes ont trouvé la source de ces conflits : ils croient que tout ça vient de notre apparence. Effectivement, le peuple juge les autres pour leur beauté, ils les intimident. De là sont nés nos combats. Afin d’éviter tous ces événements, les scientifiques mettent un terme à la mocheté. Lorsqu’un bébé nait, il est Ugly. Jusqu’à ses seize ans, il vit avec tout les Uglies de la ville. À son anniversaire, il devient enfin un Pretty, enfin, beau, et peut consacrer sa vie à la fête. Tally Youngblood a quinze ans dans trois mois. Son ami Peris, nouvellement Pretty, ne vient plus avec elle pour espionner les Pretties à partir d’Uglyville le soir. Il s’occupe à fêter dans des appartements luxueux où il obtient tout ce qu’il veut quand il le veut. Tally a si hâte d’être belle! Mais un soir, en revenant d’une autre escapade nocturne, elle rencontre Shay. Cette jeune fille a seize ans la même date que Tally : elles deviendront Pretties le même jour! Tally se lie d’amitié rapidement avec elle. Shay montre à Tally comment faire pour voler avec une planche magnétique. Tally lui montre comment s’évader du dortoir rempli d’Uglies une fois la nuit tombée. À une semaine de leurs anniversaires, Shay arrive avec un grand projet, plus grand qu’aller se promener dans les Ruines Rouillées à l’extérieur de la ville. Shay veut partir pour La Fumée. Cette ville est constituée uniquement par des Uglies : des gens, comme Shay, qui sont satisfaits de leurs apparences et qui se répugnent à devenir Pretties. Mais l’existence de cette ville est interdite. Pourquoi anéantir le projet de devenir un monde meilleur en éradiquant la laideur? Tally refuse. Mais quand elle arrive pour son Opération, les Specials Circumstances débarquent. Tally n’a pas le choix : si elle veut devenir Pretty, elle doit retrouver Shay — et livrer La Fumée aux Specials. Elle s’embarque dans une aventure pour trouver cette ville fantôme. Mais que fera-t-elle rendu là-bas? Devra-t-elle rompre le serment qu’elle a fait à Shay de ne pas révéler l’existence de La Fumée? Découvrira-t-elle, à cette ville, que le monde n’a pas besoin d’être Pretty pour être beau?

J’ai lu ce livre en une journée et demie. Car c’est trop bon. L’amie qui m’avait proposé la Sélection m’a recommandé cette série aussi. Je suis tombée en amour avec les Uglies. Je trouve que le thème de cette collection — soit la beauté — est tout à fait approprié. Nous nous posons toujours des questions sur les idéaux de beauté, et nous en avons la réponse ici. Shay aime son reflet même s’il n’est pas parfait et ce n’est pas les Specials qui vont l’en empêcher. C’est un but très noble et j’admire ça, même si ce n’est qu’un livre. À part le thème, je trouve que c’est facile à comprendre. On aurait vraiment le goût de débarquer à New Pretty Town. Bref, je vous conseille vivement de lire Uglies. Merci pour tous vos courriels, vos commentaires, vos propositions, ça me fait vraiment plaisir de savoir que vous êtes intéressés par mes lectures.

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    Quelle belle histoire et encore, quelle belle critique….Que tu es bonne écrivaine…

    Anne, tu lis très vite parce que tu rentres vite dans l’histoire et tu vis cette histoire.

    Bravo Anne tu es une fille hors du commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *