Twilight tome 4

Twilight tome 4

Mon appréciation

6 Qualité de l'intrigue

7 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

6 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut! Aujourd’hui, je continue avec le dernier tome de la série. Il a été écrit par Stephenie Meyer.

Malgré les réticences de son père, Bella va se marier. Enfin! Elle sera la femme d’Edward, Isabella Cullen. Le thème de son mariage : les années où a vécu Edward… Évidemment, personne ne comprend le lien réel. Alice a tout préparé. Après leur mariage, c’est le départ pour la lune de miel, à l’île d’Esmé. La maison où les jeunes mariés habitent est en plein dans la végétation tropicale, avec une mer bleu turquoise scintillante devant eux. Quoi de mieux? Alors que tout file parfaitement, Bella commence à sentir des malaises. Encore et encore. La femme de chambre portugaise a senti ce qu’était Edward… Que va-t-il arriver à Bella? Les plans du couple changés, ils doivent retourner tout de suite à Forks. Bella est enceinte… d’un être mi-humain mi-vampire. À la réserve, Jacob ne sait plus ce qu’il veut. Il est partagé entre Bella et une future imprégnation, peut-être… ce qui signifierait qu’il n’aurait plus d’yeux que pour une autre. Il sait qu’il est très possible qu’il le soit bientôt. Mais, il est encore amoureux de Bella! Pendant ce temps, la meute ne sait plus quoi faire. Est-ce que les vampires ont rompu le pacte? Personne ne le sait, et bien évidemment, dans le doute, attaquer. Jacob s’y oppose, et étant descendant direct de l’ancien Alpha, chef du groupe, il prend le dessus sur Sam. Il quitte la meute. Il s’en crée une à lui, avec deux autres pauvres loups qui n’auraient pas dû venir avec lui. Mais, lorsque Renesmé nait… Tout change. Imprégnation totale. Oui, il trouve encore que Bella (maintenant vampire) avait son charme, mais comme il l’avait prévu, rien n’est plus fort à ses yeux que le bébé. Alors que tout file parfaitement, l’une des vampires du clan Denali rend visite aux Cullen. Mais dès qu’elle voit Renesmé, elle change de côté, direction Italie. Il faut tout dire aux Volturi… Créer un enfant immortel est illégal. Mais, Renesmé grandit… donc elle n’est pas une enfant immortelle. Les Cullen cherchent des témoins pour affronter les Volturi… Bella est dévastée. Est-ce que Bella aurait dû se laisser mourir quand c’était le temps? Pourquoi mourir ici alors qu’elle a vécu autant d’épreuves pour Edward? Pourquoi lui enlever son bonheur alors qu’il ne vient d’arriver? Pourquoi Alice part ainsi? Pourquoi tant de malchance dans la vie de Bella?

Oh oh! Stephenie l’a échappé. Bon, oui, j’ai vraiment aimé lire les 761 pages, mais admettons que ce n’est vraiment pas mon préféré. On perd tellement le contact avec la réalité! Ce n’est pas le but, dans cette histoire, de cacher le vampire dont le personnage principal est amoureux? C’est insensé. Comme plusieurs livres, les derniers tomes s’essoufflent dans l’idée de faire ça trop grandiose. En plus, il y a un changement de narrateur dans le milieu du livre. Place à Jacob l’indécis! Mais, bon, après, ça retourne à Bella la maladroite. Je sais que je me moque du livre, mais les seuls éléments que j’ai appréciés sont les suivants : le fait que Bella soit enfin un vampire (faut pas trop étirer la sauce non plus, Stephenie.) Bella et Edward sont mariés, ils ont un enfant, les pouvoirs de vampires qui arrivent. Je vous le dis, c’est un gros flop. Désolé!

Anne

Joyeux Noël!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *