Tiki tropical

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Allo! Avant de commencer la critique de ce livre exotique, je souhaite vous parler de ma situation des deux dernières semaines.

On pourrait croire que je n’ai rien lu, mais c’est complètement faux. J’ai commencé Moby Dick, puis j’ai lu un autre livre dont la critique devrait sortir sous peu. La seule chose qui a fait que j’ai été inactive est le fait que ma lecture de Moby Dick n’avançait vraiment pas. Je n’ai pas été accrochée par ce livre, même si c’est un classique. Bon, peut-être que je vais le relire dans le futur. J’ai donc décidé d’arrêter ça là avant de sombrer dans le désespoir littéraire total. J’ai fait le tour des lectures qui pourraient être intéressantes et j’en ai déniché plusieurs, dont Tiki tropical. Malheureusement, je l’ai déjà fini (bon, il n’était pas long, mais ça m’a quand même seulement pris une demi-journée pour le lire), MAIS (roulement de tambour) j’avais prévu le coup!!! J’ai déjà d’autres livres en attente, et ce mode de lecture est beaucoup plus performant au final. J’en ai tiré une leçon qui pourrait être : commence pas un gros livre quand tu sais qu’il n’y a rien après, tu vas lire lentement. Bref, tout est redevenu normal et j’espère que vous n’avez pas trop pleuré mon absence. Commençons donc la critique de ce livre…

La chaîne télévisée Crash TV est réputée pour ses émissions de téléréalité. Cette année, leur émission-choc sera Tiki tropical : six jeunes Québécois seront envoyés pendant une semaine sur une île dans le Pacifique pour y passer des épreuves de survie et d’endurance. Chaque soir, l’un d’eux sera éliminé par un jury et le seul survivant à la fin de la semaine remportera un chèque de cent mille dollars. Alléchant, non? Dimitri, Marie-Elena, Jade, Samuel, Émilie et François s’embarquent dans cette aventure épique. Mais rien ne se passe comme prévu… Les six adolescents se réveillent sur la plage sans aucun souvenir de ce qui s’est passé après le coucher de la veille sur le bateau. Ce dernier est sur la plage, sur le flanc; tous les signes sont là pour dire que l’équipage a fait naufrage et qu’ils ne sont pas sur la bonne île. Marie-Elena, Samuel et François se séparent des autres pour faire un abri tandis que les autres vont chercher ce qu’il reste dans le bateau. Cette séparation est marquée par le fait que le premier groupe croit fermement qu’ils sont au bon endroit et que le jeu est commencé, alors que le deuxième pense ne pas être sur la bonne île et qu’il n’y a aucun jeu. Surtout que l’animateur, Jean-Pascal, est parti « chercher de l’eau ». Dès lors, tout le monde s’affaire à survivre, mais au deuxième jour Dimitri a disparu. Où est-il? Son « départ » vient appuyer la théorie de l’équipe de François à merveille. Alors que ces derniers sont partis chercher de la nourriture, ils croisent une affreuse bestiole blanche, mi-humaine, mi-papillon. Peu à peu, les joueurs disparaissent et le mystère s’épaissit : où sont-ils partis et que sont ces terribles papillons dégoûtants et effrayants qui peuplent l’île et qui semblent attirés par la lumière? Qui est réellement Jean-Pascal? Qui sont réellement les participants? Pourquoi se sont-ils embarqués dans une aventure qui risquait fort d’échouer? Surtout, où est la vérité?

J’ai vraiment aimé ça! J’ai trouvé que c’était original, de mélanger une émission de télévision et la survie. On s’attache aux personnages, surtout quand on découvre qu’ils ne sont pas vraiment ceux qu’on pense. La trame narrative était bien structurée, mais le début était trop rapide. On n’avait pas le temps de s’habituer au concept d’une téléréalité, mais après ça va mieux quand ça devient plus une aventure qu’autre chose. De plus, aucun détail n’est laissé au hasard : c’est ce qui fait de ce livre une histoire attachante. Un autre élément que je n’ai pas aimé, c’est le fait qu’on ne parle plus de Dimitri et de Marie-Elena après leur disparition. Mais sinon, j’ai bien aimé! C’est un très bon livre à lire quand on a besoin de se changer les idées, et il n’est pas trop long non plus.

Désolé encore pour l’attente!

Anne 😛

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *