The Rain tome 2

The Rain tome 2

Mon appréciation

4 Qualité de l'intrigue

6 Cohérence du schéma narratif

7 Clarté du texte

10 Respect du genre

4 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vous présente le deuxième tome de la série The Rain qui a été écrite par Virginia Bergin.

Ruby Morris doit peut-être sa survie à la chance. Durant tout l’été, elle est entrée dans une période de « coma » : frappée par la morbidité des événements et par son malheur, elle a agi en robot, s’oubliant elle-même. Alors que Saskia, que Ruby avait déjà recherchée, débarque chez elle, la survivante reprend du poil de la bête. Malgré son apparence dégoûtante, elle persiste à retrouver son père et Darius, qui s’était séparé d’elle lors de leur arrivée au campement militaire. Ruby le retrouve effectivement à cet endroit. Mais qu’est-ce que l’armée fabrique dans ses laboratoires ? Les dirigeants de la base, équipée en eau et en technologies, cachent bien quelque chose. Alors qu’ils s’emparent de Ruby pour faire sur elle mille et une expérimentations, ils découvrent qu’elle pourrait bien être la solution à leur problème. Mais pourquoi garder le secret ? Relâchée dans la nature, Ruby, qui a été sommée de ne pas révéler au grand jour les découvertes des chercheurs militaires, continue de survivre. Retrouvera-t-elle son père un jour ? Où en sera-t-il ? Quel est le secret de l’armée ? Qu’est-ce que Ruby a de spécial ? Qui succombera à la pluie ?

Je dois avouer que j’ai nettement préféré le premier tome. Après l’avoir terminé, je ne faisais qu’attendre la sortie du deuxième tome sur la boutique Kobo et finalement, il m’a déçue. Le format du récit était moins agréable, car dans le premier roman Ruby racontait son histoire après l’avoir vécue, alors que dans le deuxième, on dirait un genre de « journal » (en fait, c’est juste qu’on voit le changement entre les deux façons et ça m’a dérangée). De plus, la cohérence générale était un peu moins bonne. Je dois vous dire qu’à quelques moments j’ai dû relire des passages pour bien comprendre. Aussi, un autre point m’a énervée… les dialogues sont trop familiers (cela s’est plutôt accentué, pour ne pas dire révélé, au deuxième tome). Je sais que Ruby n’est qu’une adolescente et que dans une telle situation elle ne prendra pas le temps de faire de belles phrases, mais c’était juste… pas assez « livre ». L’auteure a un peu abusé des majuscules et cela faisait à la limite enfantin. Sans oublier le fait qu’évidemment, Ruby peut sauver le monde ! C’est un peu cliché et cela m’a déçue puisque jusque là je n’avais pas vraiment repéré de patron surutilisé (… en tout cas. Maintenant, je vous laisse deviner la fin). Toutefois, j’ai quand même apprécié des éléments ! J’ai adoré les personnages de Darius et de Princesse. Il étaient drôles et j’avais le goût qu’ils soient là ! La lecture en général a été addictive. La fin est agréable, quoique prévisible (adieu originalité de premier tome ! Tellement de potentiel… snif, j’avais tellement adoré). Bref, un tome très décevant. Je n’ai eu aucune difficulté à passer à travers ma lecture, c’était un super moment, car l’intrigue de départ crée beaucoup de suspense, mais je n’ai pas aimé des éléments majeurs du tome deux. Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *