The Promised Nerverland tome 3

Mon appréciation

9 Qualité de l’intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut tout le monde! Je sais que cela fait longtemps que j’ai montré un signe de vie (sur Insta aussi, je sais), mais il se trouve que je suis très occupée ces temps-ci. Bien sûr, je n’ai pas négligé la lecture, seulement je n’ai pas fait ma critique lorsque j’avais fini mon livre. Donc c’est aujourd’hui que je vous reviens avec le troisième tome de la série de mangas The Promised Neverland, qui a été réalisée par Posuka Demizu et Kaiu Shirai.

La date de la fuite approche de plus en plus. Emma, Norman et Ray ont maintenant inclus Don et Gilda dans leur plan. Malheureusement, cela commence à être plus difficile de dissimuler ses véritables pensées à Maman et à sœur Krone. Justement, cette dernière met de plus en plus son nez dans les affaires des enfants. Que cache-t-elle et quelles sont ses motivations? Les complots s’accentuent alors que les héros tentent de savoir ce qui se cache à l’extérieur de Grace Field House. Y a-t-il encore des humains qui y vivent? Qui est ce William Minerva, qui laisse des messages cachés dans la bibliothèque? Comment fonctionne la remise des enfants aux démons? Emma, Ray et Norman réussiront-ils à rester unis malgré les dangers et la pression? S’enfuiront-ils enfin?

Bon, je ne suis pas très originale, mais je vous avoue avoir beaucoup aimé lire ce manga. J’avais trouvé, dans le tome précédent, que l’histoire avançait plus ou moins, mais dans celui-ci, on découvre beaucoup de nouveaux éléments et les événements font progresser le récit. Autrement dit, on en découvre plus sur l’univers et bien sûr sur les personnages, ce qui m’a ravie. En fin de compte, je m’étais complètement fait happer par l’histoire. On ne voit pas le temps passer avec ce manga : cependant, il faut dire qu’il n’est pas très long non plus… Je n’en ai pas lu des tonnes dans ma vie, mais il me semble quand même assez court. Ce n’est peut-être qu’une impression… tellement c’est bon! Bref, lire ce manga m’engage dans mon idée de commencer à en lire plus (pas dans le sens de «allez lis des mangas!!!», mais plutôt dans le sens de «excusez-moi madame, où retrouve-t-on les mangas dans ce gigantesque Renaud-Bray?»). Si vous aussi vous avez aimé cette lecture ou que vous souhaitez simplement partager avec moi, vous pouvez laisser un commentaire! À la prochaine!

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Que de points d’interrogations concernant Emma,Ray et Norman…..Si la maman et Krone, la soue, ne mettaient tant le nez dANS LEURS AFFAIRES….ET LA GRACE FIELD House…..et les messages de la bibliothèque….Suspense que tu as dû aimer à suivre tout au cours de cette lecture….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *