The Kingdom

Coucou les lecteurs! Dans mon article d’aujourd’hui, je vais vous donner mon avis sur The Kingdom par Jess Rothenberg. Pour la petite histoire, lorsque j’ai fait ma commande sur BookOutlet au mois de mai, j’avais décidé de me procurer ce livre tout simplement parce que la couverture m’avait tapé dans l’oeil (oui, je suis parfois ce genre de personne, et je l’assume). Je n’en avais jamais entendu parler (ou du moins, c’est ce que je pensais) jusqu’à ce que je fasse mes recherches sur Internet à savoir si il avait été traduit en français. Finalement, il s’agissait plutôt d’un livre que j’avais vu passer des masses sur bookstagram dans sa version traduite qui vient tout juste de sortir!

The Kingdom™ est le parc d’attraction le plus en vue sur Terre. Les Fantasistes, ces hybrides mi-humaines, mi-robots, en sont l’attrait principal avec leurs grandes et belles robes de princesses. Un jour, la vie de l’une de ces androïdes part en éclat lorsqu’elle est accusée d’avoir assassiné Owen, l’un des employés du parc. Que s’est-il réellement passé cette nuit là? Une hybride est-elle capable de telles actions? Quel est le destin d’Ana?

Ma lecture de The Kingdom est moyenne et mitigée. Au moment où j’écris ces lignes, j’ai fini de lire ce livre depuis quelques jours et je n’ai malheureusement pas un souvenir très vif et exact de la situation finale. Certes, l’atmosphère, l’intrigue principale, le dénouement et les personnages me sont toujours familiers, mais je ne pourrais pas vous dire ce qu’il se passe après le dernier retournement de situation.

Dans ce livre qui est pratiquement un huis clos dans le parc d’attraction The Kingdom, nous avons affaire à la question éthique sur la responsabilité criminelle de l’intelligence artificielle. Même si j’ai adoré tout ce qui tournait autour de l’univers, de l’originalité du récit et de l’atmosphère qu’il dégageait, j’aurais aimé que cet enjeu principal soit exploré plus en profondeur. Ce n’est pas parce que c’est un roman jeune adulte qu’il ne faut pas s’en soucier! Nous sommes aussi capable de faire une réflexion après une lecture (aspect qui est toujours très apprécié et qui améliore grandement l’expérience générale du livre, duh) et l’occasion a été manquée avec The Kingdom.

Dans un autre ordre d’idées, j’ai à la fois beaucoup apprécié et peu aimé le rythme de cette histoire. Les chapitres alternaient entre les événements qui se sont produits à The Kingdom et le moment “présent”, soit la période durant laquelle se déroule le procès d’Ana. Tel que mentionné plus tôt, j’ai adoré le parc d’attraction et découvrir tous les hybrides dont il regorge : toutefois, les chapitres du procès avaient le don de spoiler en quelque sorte ce qui allait nous être dévoilé durant ce dit chapitre du passé. Certes, cela a eu pour effet de me donner terriblement envie de poursuivre ma lecture pour atteindre les parties du procès, mais en même temps, ce n’est pas très bon signe pour le restant des chapitres. Selon moi, l’histoire aurait pu être beaucoup plus captivante si la majorité du récit revenait au procès et non aux événements du parc. Cela aurait créé un rythme avec beaucoup plus de suspense et l’histoire ne se serait pas elle-même divulgâchée!

Les personnages de cette histoire ont à nouveau été assez platoniques. Je n’ai malheureusement pas eu la chance de m’attacher à la romance ni à Ana. En fait, l’un de mes personnages préférés était plutôt l’une des soeurs de l’hybride. Elle était selon moi beaucoup plus nuancée et plus loin du cliché du protagoniste young adult qu’incarnait notre chère Ana!

En bref, je crois que ce livre avait une bonne quantité d’éléments à améliorer, mais j’ai tout de même apprécié découvrir un nouvel univers particulier et entamer (insistons bien sur le mot entamer) une réflexion sur le sujet de l’intelligence artificielle. Un gros bout de chemin est à faire de notre côté pour cet aspect, mais vous serez définitivement divertis durant la lecture de The Kingdom.

Dites-moi dans les commentaires ce que vous avez pensé de ce livre!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *