The elementae tome 1

Mon appréciation

6 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

10 Respect du genre

6 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut tout le monde ! Aujourd’hui, je vous reviens avec cet autre livre en anglais écrit par A.C. Gaughen. Vous l’avez peut-être déjà vu sur Instagram puisque je vous y avais dit que je l’avais terminé (d’ailleurs, si tu n’es pas encore abonné, je t’invite à le faire tout de suite ! Le lien est sur le bandeau noir en haut !   ), mais par la suite, je n’ai pas eu de temps pour vous faire la critique. Même que j’ai lu un livre en entier avant de pouvoir me retrouver ici… Sans plus tarder, commençons le résumé.

Shalia est une jeune fille du désert. Sa contrée, peuplée de familles nomades, est en guerre depuis des années avec le Trifectate, le pays voisin. Afin de faire la paix, elle choisit d’épouser le roi ennemi, Calix. Du haut de ses dix-sept ans, elle souhaite ramener la bonne entente entre les deux peuples même si les différends font encore monnaie courante. Cependant, Shalia ne sait pas encore que Calix se prend pour le visage dominant d’un dieu à trois faces. Son frère Galen et sa sœur Danae, incarnations des deux autres visages, se font mener par le bout du nez par le roi. Au Trifectate, on nourrit une haine sans limites envers les Elementae, personnes dotées de pouvoirs magiques provenant des éléments. Shalia a pourtant toujours vécu avec ces gens et découvre aussi en elle un pouvoir. Elle tente de ramener Calix sur le bon chemin, même si elle le déteste de plus en plus, tout en essayant d’avantager sa cause, celle de son mari qu’elle croit pouvoir changer et celle de son frère, Rian, qui mène une rébellion. Finira-t-elle par aimer Calix ? Fera-t-elle une bonne reine ? Le désert et le Trifectacte s’entendront-ils un jour ? Shalia parviendra-t-elle à cacher son pouvoir de son mari ? En aimera-t-elle une autre ? Qui se rangera de son côté ?

J’ai trouvé ce livre correct. Il avait plusieurs points faibles. Toutefois, avant de commencer, je dois vous avouer que j’ai trouvé l’anglais plus enrichi dans ce livre que dans Stay sweet. J’ai eu plus de difficulté à comprendre, bien que je m’en sois pas mal sortie, mais pour un lecteur qui veut commencer à lire en anglais, cela peut être difficile. Du côté de mon appréciation, j’ai trouvé qu’il y avait plusieurs longueurs dans l’histoire. Le temps se déroulait lentement, puis il y avait des actions très inattendues et rapides, puis on repassait aux descriptions. Cela donnait un rythme qui pouvait devenir ennuyant… surtout que certains points ont été prévisibles. Aussi, j’ai trouvé le personnage de Shalia (en fait, tous les personnages) peu nuancé. Oui, elle voulait le bien de tous, mais elle vivait souvent les mêmes interrogations et émotions. Quant à lui, Calix était très stéréotypé. Je me suis retrouvée à vouloir de lui qu’il devienne gentil et tombe en amour avec Shalia, mais malheureusement c’était tout tracé d’avance. Cependant, j’ai trouvé qu’il y avait un très bel univers. La base de l’histoire s’ancre bien. De plus, je me suis félicitée d’avoir continué à lire ce livre, parce que la fin était géniale ! Elle était rude, mais les choses ont enfin débloqué et l’intrigue s’est renforcée. Finalement, j’ai beaucoup aimé que Shalia soit féministe dans le Trifectacte, un pays très sexiste. Je ne l’ai peut-être pas aimée sous toutes ses coutures, mais Shalia était une femme forte et c’est ce qui me plaît ! Je me demande bien ce que vous avez pensé de ce livre, qui m’avait semblé très prometteur lorsque j’avais lu le résumé. À vous de me le dire en commentaires ! Je suis au courant que peu l’auront lu puisqu’on n’en a pas vraiment entendu parler dans la communauté livresque francophone, mais si c’est le cas, j’adorerais avoir votre avis. On se revoit bientôt et d’ici là vous pouvez aller me suivre sur les réseaux sociaux pour ne rien manquer. A+ !

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Bravo pour cette belle et longue critique de ce livre lu en anglais.
    Tu ne cesses de m’impressionner….
    Une autre belle histoire spéciale que tu dois encore retenir….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *