Specials

Uglies tome 3

Mon appréciation

7 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Terminons cette collection! Voici donc le troisième tome de la trilogie de type dystopique écrite par Scott Westerfeld.

Tally est devenue une Scarificatrice. Elle combat maintenant dans l’autre camp, celui des Specials Circumstances. En effet, elle est maintenant l’une des machines de combat du docteur Cable. Alors qu’elle traque des fugitifs qui habitent à La Nouvelle-Fumée, car l’ancienne a été détruite, son ami Fausto est enlevé. Comment une machine aussi parfaite qu’un Special peut-elle succomber à des Uglies? Tally ne sait plus où est son ami, mais elle a une idée en tête. Ramener Zane avec elle… N’ont-ils pas vécu tant d’épreuves ensemble? Mais la jeune Scarificatrice ne peut pas traîner avec un Pretty de la ville au cerveau en compote. Elle doit le rendre spécial lui aussi! Cependant, il doit faire lui-même ses preuves… Tally n’a jamais dit qu’elle ne l’aiderait pas. Elle et Shay, qui est encore son amie malgré tout, décident d’aller voler un matériau à l’Arsenal, bâtiment rempli d’armes de combat datant de l’ère Rouillée — ou pas. Alors que la structure est en ruine et que toute la ville croit à une attaque en règle, les deux Scarificatrices fuient avec quelques têtes vides amis de Zane, dont Peris. L’amitié de Shay et Tally s’effrite… l’amour protecteur qui ronge Tally la pousse à rester avec Zane, même si elle a trouvé un moyen de trouver la destination des amis plus rapidement que les Pretties en cavale. Shay part. Mais que se passe-t-il là-bas? La ville nommée Diego accueille tous ceux qui souhaitent vivre sans l’opération — du moins, sans les « conseils » du Beau Comité en matière d’apparence. La Nouvelle-Fumée se cacherait-elle parmi les habitants de Diego? L’attaque à l’Arsenal est-elle aussi banale que les deux Scarificatrices le croient? La docteure Cable est-elle aussi glaciale que l’on croit? Est-ce que Tally arrivera à se guérir elle-même à nouveau des lésions communes sur la perception de la beauté dans le monde? Toutes les épreuves que Tally a éprouvées pour Zane seront-elles vaines? Et David, lui? Est-ce que Tally pourra enfin choisir ses amis et ses ennemis?

Ouuuuuuuh! J’aime!!! Enfin, pour la plupart des éléments… mais dans l’ensemble, je vous l’assure, c’était palpitant. Je me suis installée un soir, et j’ai traversé presque entièrement le livre, d’un coup. Je dis presque parce que j’ai mis quelques semaines avant de me décider à le lire au complet. Le début est si long, si ennuyant! Mais ne vous découragez pas, ça en vaut la peine. De plus, la fin est un peu nulle. Il n’y a pas de punch, pas d’élément-surprise qui nous fait tout comprendre. Juste rien. Mais bon… On ne peut pas oublier les aventures de Tally. Bref, c’est une finale qui est vraiment bonne par moment, pas assez « glaciale » par d’autres. Je crois que c’est pour ça que je me suis arrêtée pendant un moment. Je ne voulais pas reprendre ma lecture parce que j’étais dans un moment nul! Mais bon… Lisez-le d’un coup. Appréciez!

Anne 🙂

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *