Speak

Salut tout le monde! Dans l’article d’aujourd’hui, je vais vous parler de ma dernière lecture, Speak par Laurie Halse Anderson. Vous allez probablement reconnaître le titre, car non seulement je vous en parle fréquemment dans mes vidéos, mais aussi parce que j’ai lu le roman graphique inspiré de ce livre il y a déjà un an. Il avait figuré parmi mes meilleures lectures de 2019, alors j’avais très envie de lire l’oeuvre originale. Voici donc le résumé :

Melinda rentre enfin au high school. Malheureusement, personne ne lui parle et personne ne veut être son ami : au début de l’été, elle a appelé la police après une fête. Tout le monde lui en veut depuis… Dans les faits, Melinda a agit ainsi car quelque chose lui était arrivé. Bouleversée par les événements, l’adolescente tentera de se relever de cette épreuve à travers son cours d’arts plastiques. Pourquoi personne ne l’écoute? S’avouera-t-elle à elle même ce qu’il s’est passé? Son agresseur lui en veut-il encore? Comment s’en sortira-t-elle?

Ma lecture du roman a été tout aussi délectable que celle du roman graphique. L’histoire est identique (chapeau à l’adaptation, c’est rare que c’est aussi bien fait) et encore une fois très atmosphérique. L’an dernier, j’avais lu la brique de 400 pages en une seule soirée : ces derniers jours, je n’avais qu’une seule envie, et c’était de lire ce petit roman de 200 pages! C’est tout à fait addictif et le message important par rapport aux thèmes de la culture du viol et de l’importance de dénoncer passe tout aussi bien. Ce livre est un bon véhicule pour engager la conversation avec les jeunes, mais il peut également se lire à tout âge. Bref, cette quasi-relecture a été à la hauteur de mes souvenirs et je vous recommande tout à fait. Pour lire encore plus de détails sur mes pensées sur Speak, je vous invite à passer voir mon autre critique en cliquant ici.

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Quel message important pour tous les ados….

    Sujet à discuter souvent et à l’occasion avec les jeunes….

    Le viol arrive encore trop souvent de nos jours….

    D’où l’importance de dénoncer….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *