Souvenirs perdus tome 1

Mon appréciation

6 Qualité de l’intrigue

6 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

7 Respect du genre

6 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Coucou les lecteurs! Aujourd’hui, je vous reviens pour la critique du premier tome d’une nouvelle trilogie que j’entame, Souvenirs perdus. Elle a été écrite par Samantha Bailly il y a déjà plusieurs années et je crois qu’à sa sortie elle a connu du succès. En tout cas, pour ma part, je n’en avais jamais entendu parler! Bref, voici le résumé de ce premier tome :

Enfenia est une île isolée où habite un petit peuple. Chaque année, leur chef procède à un rituel qui a pour but de faire fuir le Léviathan. Ce monstre tourne autour d’Enfenia afin d’empêcher quiconque d’y pénétrer, mais également d’en sortir. Un jour, une adolescente, Isil, est retrouvée inconsciente sur la plage de la Crique aux Écailles. Comment une inconnue a-t-elle pu se rendre jusque sur l’île? Syon, jeune téméraire persuadé qu’il existe autre chose derrière le Léviathan, prend cet événement comme un signe évident. Qu’en pensera Nel, la fille du chef? Le Léviathan empêche-t-il encore les gens de passer? Pourquoi Isil est-elle amnésique?

Souvenirs perdus a été une bonne lecture, mais encore une fois dans la moyenne. Tout d’abord, le résumé, la couverture et mon imagination fertile m’ont donné une idée du roman qui s’est révélée assez fausse. En effet, j’étais certaine que le personnage principal allait être Isil et que l’intrigue tournerait majoritairement autour d’elle, de sa perte de mémoire, etc. Dans les faits, ce n’est pas vraiment ce qui se passe! Évidemment, on parle de ces aspects, mais ce sont plus des sous-intrigues parmi les autres sous-intrigues. Ce n’est pas mal en soi, mais je voulais vous avertir pour éviter d’êtres un peu déçus comme moi. De plus, j’ai trouvé que le récit a pris une tournure moins attirante que ce que l’ont pense par le résumé. J’ai apprécié en général, mais c’était juste « meh ». Selon moi, l’intrigue avait beaucoup de potentiel et malheureusement il n’a pas été assez exploité (parlez-moi du Léviathan, svp!).

J’ai tout de même apprécié la fin du roman qui m’a surprise, ainsi que l’atmosphère du roman. Ce ne sont pas des particularités incroyables, mais je n’ai rien trouvé de négatif à leur sujet!

Dans un autre ordre d’idées, le rythme de l’histoire ne nous garde pas particulièrement accroché au récit. Autrement dit, il y a des longueurs et des passages moins engageants qui ne nous donnent pas vraiment envie de savoir ce qui va se passer en suite. Ce n’est pas que cela ne nous intéresse pas, c’est juste que ça nous laisse un peu indifférent. En fait, je crois que cela résume bien mon avis sur ce livre : c’est bon, mais je suis un peu indifférente. Lecture dans la moyenne, quoi! De toute façon, on s’entend que la majorité de nos lectures se retrouvent dans cette catégorie et cela ne m’empêchera pas de terminer la trilogie.

Ce livre vous intéresse-t-il? L’avez-vous déjà lu? Répondez—moi en commentaires!

Merci à Interforum Editis Canada pour l’envoi de ce roman!

Anne




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *