Six of crows tome 1

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

6 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

8 Respect du genre

6 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut tout le monde ! Aujourd’hui, je vais vous présenter le premier tome de la série Six of crows par Leigh Bardugo. Je l’avais vue passer partout sur Internet alors j’ai décidé de me lancer à mon tour parce qu’apparemment c’était le livre de l’heure !

Ketterdam est une grande ville marchande. Malheureusement, elle est aussi peuplée, dans le quartier du Barrel, des gangs de rue agressifs. Ceux-ci se livrent à des guerres de territoires et de contrebande. Les Dregs sont menés par Kaz Brekker, un jeune garçon de dix-sept ans seulement, infirme, au passé nébuleux et à l’esprit vif. Ses gants qu’il porte en permanence contribuent à entretenir la légende vivante qu’il constitue. Alors que tout va bien pour la bande de criminels, leur meneur se fait kidnapper par un riche mercurien. Van Eck souhaite du voleur aguerri qu’il délivre un scientifique des mains des Fjerdans, habitants sans pitié du nord. En effet, le savant détient la formule pour créer une drogue qui n’a d’effet que sur les Grishas, les magiciens de ce monde. Le jurda parem, dérivé du jurda, décuple leurs facultés surnaturelles de façon exponentielle. Effrayé, l’homme d’affaires offre une somme d’argent astronomique à Kaz pour qu’il sauve Bo Yul-Bayur des pattes des druskëlles, ces chevaliers de Fjerda qui chassent les Grishas, afin de préserver l’équilibre du monde. Sans plus attendre, le voyou s’entoure de cinq « amis » pour entreprendre la mission impossible. Inej surnommée le « Spectre » du Barrel, Jesper le joueur, Wylan le mercurien, Matthias le Fjerdan et Nina la Grisha seront embarqués plus ou moins contre leur gré vers le Palais de Glace, lieu gardé par des milliers de druskëlles, en échange, si réussite, de nombreux billets de banque. Réussiront-ils à s’entendre tout au long du voyage ? Quel passé cache Kaz Brekker ? Pourquoi est-il devenu aussi rigide ? Que se passe-t-il entre Inej et lui ? Qui est réellement Wylan ? Matthias réussira-t-il à accepter Nina ? Le gang réussira-t-il leur mission ?

Peut-être que j’ai entendu trop de critiques positives au sujet de ce livre, mais j’ai été déçue. En effet, le rythme général est un peu lent et à ce moment-ci, je me demande s’il s’est vraiment juste passé ce qu’il s’est passé dans la première moitié. De plus, j’ai eu beaucoup de difficulté à comprendre « l’époque » à laquelle se déroulait le récit. J’aurais cru, au départ, que ça s’apparentait aux années 1800, comme dans Shades of magic ou bien même dans Sang de Pirate, mais non, il semblait y avoir des éléments plus technologiques qui contredisaient l’ambiance générale. Je dois aussi dire que l’univers n’est pas très développé, ce qui accentue peut-être le point précédent. J’aurais voulu en savoir plus sur les Grishas, sur le Barrel, sur les pays où vivent les personnages (Kerch, Fjerda, Ravka, Novyi Zem…). Cela m’a empêché de rentrer à 100 % dans l’histoire. Aussi, les chapitres de ce livre portent en alternance sur les personnages (toutefois la narration est quand même à la troisième personne), chose avec laquelle j’ai beaucoup de difficulté à la base. Si le reste avait été, disons, un peu plus au point, cela ne m’aurait pas dérangée, car cela est quand même une narration fréquente. Cependant, il n’y a jamais eu de chapitre à propos de Wylan ! À ce que je sache, ce livre s’appelle SIX of crows, donc techniquement, je devrais trouver six personnages principaux. Pourquoi en écarter un ? En plus, il a beaucoup de potentiel… Finalement, j’ai trouvé que plusieurs rebondissements étaient carrément sortis de nulle part, ce qui peut être un bon élément s’il n’est pas utilisé autant de fois que dans ce cas-ci. Malgré tout cela, j’ai trouvé que les personnages dont on parlait (hum hum) étaient très intéressants et attachants. On a bien pu voir leurs dimensions et les changements qu’ils ont vécus au cours de l’aventure. De plus, je dois dire que la deuxième moitié ainsi que certains passages de la première (car elle comporte des longueurs) m’ont beaucoup accrochée et m’ont donné le goût de continuer ma lecture. La fin m’a aussi donné le goût de lire le tome suivant, mais si c’est pour être pire (toue le monde connaît la malédiction du tome 2), je ne crois pas que je vais beaucoup apprécier.

J’aimerais bien savoir si vous avez vous aussi lu ce livre et évidemment ce que vous en avez pensé. Lâchez un commentaire, ça prend juste 2 minutes ! Vous pouvez aussi aller vous abonner à mes comptes Facebook et/ou Instagram. Le tout est sur la barre noire juste en haut. Merci encore pour votre fidélité et on se reparle lors d’une prochaine critique !

Anne

2 Commentaires

  • avatar Luvie P. Gosselin dit :

    Quelle histoire de gangs de rue…Pratiquement toujours dans les grandes villes comme celle-ci….Des drogues, de la misère et même un infirme. des promesses d’argent…Je comprends que tu aies été déçue…Ce devait être troublant et mélangeant….Je comprends ton appréciation….Avec même 2-6….Mais, critique bien structurée comme toujours….

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Quelle histoire de gangs de rue…c’est toujours dans le grandes villes comme celle-ci..Bourrées de criminels, de drogues…On entends souvent parler de ce problème aux nouvelles…Je comprends que tu aies été déçue e tat aussi ta basse appréciation….2-6…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *