Shades of magic tome 3

Mon appréciation

8 Qualité de l’intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

9 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut la compagnie! J’ai enfin fini mon livre (pas que j’avais hâte, au contraire, seulement il m’a pris 1 1/2 semaine à lire et c’est assez long pour moi), donc je peux vous faire la critique de cette merveilleuse trilogie de V.E. Schwab. Seulement, je suis obligée de raconter quelques punchs des tomes précédents, ou du moins des révélations qui pourraient gâcher votre lecture si vous n’avez pas lu les autres tomes. Gare à vous si vous lisez le résumé (mais je n’ai pas le choix)!

Holland, l’Antari du Londres blanc, a passé une entente avec Osaron, le «dieu» venu du Londres noir. Ce dernier redonnerait son monde à Holland en échange d’un nouvel hôte Antari et d’un autre monde pour accomplir ses sombres desseins. Malheureusement, la démarche pour attraper Kell ne se déroule pas comme prévu et le roi des ombres est plutôt lâché libre dans le Londres rouge, tout juste lors des réjouissances de la finale de l’Essen Tasch. Dès lors, il prend le contrôle de tous ses habitants et recouvre la ville d’une brume noire. Le seul point qui n’est pas atteint est le palais royal, où s’abritent tous les dignitaires des autres pays ainsi que Kell, Rhy, Alucard et Lila. Ensemble, ils décident de sauver leur monde des griffes de la magie noire autoproclamé dieu. Avec l’aide de Holland, qui malgré lui s’allie à la cause des Antari, la bande se lance à la recherche d’un artéfact qui pourrait les aider à combattre Osaron. Pendant ce temps, Rhy tente de se rendre utile à travers les intrigues politiques du palais et des questionnements qui le hantent. Qui est un allié et qui est un ennemi? Qui sert la cause de qui? Comment Osaron empêchera-t-il Kell et ses amis de reprendre ce qui leur revient de droit? Lila fera-t-elle une croix sur son passé? D’où vient réellement Holland? Va-t-il aider Kell? Sauveront-ils les mondes de la magie noire?

Je suis mitigée quant à cette lecture. Bon, je sais, tout le monde va me crier dessus, car c’est une trilogie adorée de tous. Attention, je ne dis pas que je n’ai pas aimé, loin de là, seulement quelques éléments m’ont titillé. Premièrement, les trois tomes en général sont beaucoup plus longs que ce qu’ils pourraient être. Même si j’aime les gros livres, je dois dire que dans ce cas, plusieurs passages n’auraient pas été nécessaires et ne faisaient que ralentir le rythme de l’histoire. Parfois, j’avais moins le goût de me plonger dedans, car ça me donnait l’impression d’avancer à la vitesse de la tortue. Toutefois, dans la deuxième moitié, ça s’accélère et cela ne m’a plus dérangée. Deuxièmement, je n’ai pas vraiment apprécié les intrigues du Londres gris. En fait, je n’ai pas trouvé que cela ajoutait à l’histoire, cela ne faisait que nous couper dans notre élan. Mais bon, je suis consciente que certains ont dû apprécier garder ce lien avec les autres mondes, mais moi je n’ai pas compris cette pertinence lors de ma lecture. Aussi, la fin est assez prévisible, pratiquement décevante. Je n’ai pas tout à fait fini sur la meilleure note possible. Mais bon, ce n’est pas tout. Encore une fois, j’ai adoré l’univers. J’ai moi aussi le goût d’être un Antari! J’ai trouvé que les sous-intrigues et les retours dans le passé (qui nous ont permis d’en savoir beaucoup plus notamment sur Holland) on enrichit l’histoire et complexifié les personnages. Je dois dire qu’en général, dans ce tome, les personnages ont atteint une autre profondeur que j’ai beaucoup aimé voir évoluer. Je me suis vraiment attachée à eux! C’est probablement la chose qui va le plus me manquer. Aussi, l’intrigue peut-être un peu classique est vraiment du type que j’apprécie, surtout dans ce dernier tome, puisque les protagonistes ont une quête, enfin bref ce genre de récit héroïque que tous les non-lecteurs qualifient de «compliqué». Bref, je recommande quand même cette lecture, je crois qu’on ne peut pas vraiment passer à côté, même si ce n’est pas tout à fait un coup de cœur pour moi. On se reparle la prochaine fois!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *