Sept messages pour mes quinze ans

Sept messages pour mes quinze ans

Mon appréciation

5 Qualité de l'intrigue

7 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

9 Respect du genre

5 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Coucou tout le monde ! En cette période de rentrée scolaire (oui oui, c’est fait pour moi), je reviens pour vous partager ma lecture du roman Sept messages pour mes quinze ans. Il a été écrit par Stewart Lewis.

La mère de Luna, une mannequin de très grande renommée, est morte accidentellement il y a déjà pratiquement un an. À l’aube de ses quinze ans, la jeune fille tente tant bien que mal de faire la paix avec ce départ lorsqu’elle retrouve le téléphone de sa mère. La messagerie est encore pleine ; sept messages n’ont pas été écoutés. Curieuse, Luna les écoute un à un et découvre bien assez vite que sa mère ne menait pas une vie aussi parfaite qu’elle le laissait transparaître. Pourtant, ses parents semblaient tellement en amour… Au fur et à mesure que ses recherches sur les événements précédant la mort de sa mère avancent, Luna grandit, se redéfinit en tant que personne et trouve l’amour. Elle fait son deuil à travers la photographie et les mystères qui ne cessent de s’épaissir. Pourquoi son père agit-il comme si rien ne s’était passé entre lui et la top modèle ? Cette dernière a-t-elle eu une aventure extraconjugale ? Comment s’en sort Tile, le petit frère de Luna ? L’adolescente se retrouvera-t-elle en Oliver, le violoncelliste d’en face ? Trouvera-t-elle ses véritables amis ? Réussira-t-elle à savoir ce qu’il s’est réellement passé il y a un an ? Sera-t-elle capable de s’épanouir malgré sa tristesse ? Fera-t-elle son deuil ?

01Cette lecture a été assez bizarre. C’est le genre de livre où il y a beaucoup de références culturelles (chanteurs à la mode ou des trucs du genre). Seulement, ce livre ne date pas d’hier (2011, mais seulement en termes de références) alors on parle parfois de vieilles tendances. Ça ne dérange rien, mais ça m’a fait réfléchir sur le fait que ça empêche un peu le livre de perdurer dans le temps ! Un peu plus sérieusement, j’ai trouvé que le ton n’était pas tout à fait juste. À certains moments, Luna semblait très peinée et à d’autres, absolument détachée de la mort de sa mère. Je n’y croyais tout simplement pas : non seulement cette alternance diminuait mes chances de vivre l’émotion, mais il me détachait du personnage ! Bref, le ton de l’histoire ne m’a pas plu. Aussi, j’ai trouvé que les actions s’enchaînaient beaucoup trop vite. En tout juste deux pages, Luna pouvait être passée à l’école, puis chez elle, puis oh ! à l’autre bout de New York. J’avais l’impression que rien n’était réel, je ne pouvais pas croire à l’action. Mais bon… j’ai quand même aimé quelque chose pas vrai ? L’histoire est pas trop mal. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il n’y a aucun cliché, mais la trame de départ est plutôt originale et accrocheuse. Après… vous aurez compris que je n’ai pas été époustouflée de rebondissements inattendus. En fait, en y repensant, j’ai à plusieurs reprises préféré une autre activité à ma lecture. Ce n’est pas très bon signe ! Je suis d’accord sur le fait que la lecture sur ce roman fait réfléchir sur le deuil, blablabli, blablabla, mais je me suis en général ennuyée. Vous, qu’en avez-vous pensé ? Si vous avez plus apprécié que moi, dites-le en commentaires!

En attendant ma prochaine critique, vous pouvez toujours aller vous abonner à mes réseaux sociaux! Le tout est dans la barre noire juste en haut. Au plaisir de se reparler et à la prochaine (lecture)!

Anne

P.S.: Un personnage a changé de nom durant le récit…?

2 Commentaires

  • avatar Charlotte dit :

    Belle critique!! Tu soulèves des points intéressants! Pour ma part j’ai bien aimé le côté mystérieux que les personnes apportent à l’histoire!

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    C’est peut-être assez fréquent de nos jours….Malheureusement…

    Les parents ne s’ aimaient pas vraiment, je pense….Comme ils le paraissaient…

    Que c’est cruel d’apprendre de tels messages…Pour une fille de quinze ans

    surtout…Intrigue à 5….Appréciation à 5 également…Serais-tu trop sévère?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *