Seconde Terre tome 5

Seconde Terre tome 5

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

7 Cohérence du schéma narratif

7 Clarté du texte

9 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Encore une fois, bonjour à tous! Aujourd’hui, je vais vous présenter le cinquième livre de la série Seconde Terre de Priska Poirier. Je ne sais pas si c’est le dernier ou l’avant-dernier tome, mais je crois qu’il en reste encore un. Si vous le savez, n’hésitez pas à l’écrire dans les commentaires! Alors voici sans plus tarder l’histoire de ce roman :

Ben, Ariane, Jacob et Samuel sont en fuite sur Iskay; un revirement de situation inattendu a forcé les amis de dévoiler leur identité. Mais ils ne connaissent pas la faune ni le territoire sur lequel ils sont forcés de s’enfuir. Les connaissances acquises sur le vaisseau, durant les cinquante ans de voyage vers la nouvelle planète, ne sont pas toujours utiles en région sauvage! Alors qu’ils découvrent les habitants de la deuxième terre, comme les Darshys, les Avisons ou les Ailés, leur quête s’impose au groupe. Samuel est pris en « otage » dans un village avison et Jacob est porté disparu. Ne reste plus que Ben et Ariane… ils tenteront de découvrir les facultés des pierres de puissances et aussi de rejoindre l’armée de Zhara afin de les détruire. Mais la rivalité entre deux des peuples indigènes, qui ont cessé toute communication, complique l’affaire. Ben devra faire face à des épreuves difficiles pour retrouver son frère. Il rencontrera le peuple des Ailés et en deviendra un lui-même. Mais la raison de tous ces sacrifices semble déraisonnable parfois. Des périodes de découragement atteignent Ben qui perd en plus sa fiancée au profit de la bande d’Alexandre. Comment se sortir de cette situation? Que sont les dragons nus? Où sont passés Ariane et Jacob? Les sbires de Zhara attaqueront-ils avant que les cosantays soient prêts? Après avoir fait tout ce chemin, Benjamin renoncera-t-il à sauver Iskay, mais aussi la race humaine… des humains?

J’ai beaucoup aimé, mais j’ai aussi remarqué des petits éléments à corriger. Premièrement, il y a parfois des propos expliqués plus ou moins clairement, ce qui affecte la compréhension du schéma narratif. Toutefois, on apporte de nouveaux éléments très intéressants comme la faune de la planète, les langues, la culture, etc. Par contre, le départ et la fin sont un peu abrupts. J’aurais aimé avoir plus de pages pour me remettre dans le bain et quelques autres pour terminer, car j’avais une soif insatiable d’Iskay! Mais l’ensemble était bon, car on cerne bien les personnages. Je recommande aux admirateurs de Priska Poirier de continuer la série!

Anne

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *