Sauveur & Fils saison 4

Mon appréciation

6 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

7 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut ! Après avoir lu le troisième tome de Sauveur & fils, j’ai été très contente de savoir que le suivant était déjà en librairie. Alors voilà, je l’ai lu ! Voici donc ce que raconte ce roman écrit par Marie-Aude Murail :

Les patients de Sauveur connaissent de nombreux rebondissements dans leurs vies. La mère de Samuel ne veut plus qu’elle consulte l’Antillais ; malheureusement, l’adolescent apprécie son écoute et sa sagesse. Secrètement, il le rencontre une fois par semaine au restaurant pour parler de ce qui le tracasse… soit son père et la jolie Perrine qui ne le remarque même pas. Les sœurs Carré entreprennent une thérapie à deux et se chamaillent d’autant plus. Même si Blandine, la plus jeune, semble énervée et inattentive (probablement à cause de son hyperactivité), elle se soucie de son aînée. À travers les rendez-vous de ses plus anciens patients, comme Ella, Sauveur en rencontre de nouveaux, qui apportent autant de nouveaux défis : Solo et sa mère, ou bien Jean-Jacques, un jeune homme qui ne sort plus de sa chambre et joue aux jeux vidéos à en dormir debout. C’est un cas qui fait drôlement penser, par moment, à Gabin, que le psychologue héberge toujours chez lui. Combien de temps cela durera-t-il ? Au 12, rue des Murlins, la maison est bien pleine… Louise s’installe de plus en plus et une famille — recomposée — semble se former. Qu’en est-il du vieux Jovo ? Louise va-t-elle s’installer pour de bon chez Sauveur ? Ce dernier s’ouvrira-t-il à sa bien-aimée ? Les cas des patients s’amélioreront-ils ? Qu’est-ce que l’avenir réserve ?

J’ai aimé lire ce livre, mais ce n’était pas époustouflant. C’est très léger et facile à lire : cela a dû me prendre deux jours et demi. Après plusieurs tomes, on a vraiment l’impression de faire partie de la famille. Par contre, j’ai trouvé que l’histoire était moins riche dans celui-ci. Les actions sont plus espacées et donnent un ton légèrement monotone. Ce roman m’a fait passer un bon moment, mais il n’est pas mémorable ! C’est quand même une série à découvrir, et ne vous arrêtez pas au troisième tome, mais le quatrième m’a un peu déçue.

Anne

3 Commentaires

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    J’ai beaucoup de retard dans les critiques de tes lectures….Je viens de lire la dernière de ce livre. J’avoue que cette histoire me semble compliquée et difficile à suivre..Pour moi…Je pense que ta concentration est meilleure que la mienne. Tu lis tellement que tu es habituée
    à lire rapidement et à rentrer vite dans l’histoire….Tout ce monde et toutes ces consultations….Avec l’Antillais, le psychologue….Sans oublier Sauveur avec sa maison pleine……Je te crois quand tu parles d’une certaine monotonie. Bravo pour trouver du temps pour lire à ce point malgré un programme aussi chargé

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    J’ai beaucoup de retard concernant le lectures de tes critiques de livres. Je viens de lire celle de ce livre.Très belle critique mais cette histoire me semble compliquée et me serait difficile à rentrer dans le sujet, Tous ces gens, toutes ces consultations, l’Antillais, le psychologue…Cette maison pleine….Ça fait mélii-mélo pour moi…Habituellement, même avec seulement ta critique, je peux avoir pratiquement imaginer l’histoire…Cette fois, je n’arrivais pas à me concentrer pour démêler tout ce monde.Toi, tu dois rentrer vite dans les histoires de tes livres…Aussi, tu lis rapidement. Bravo pour tant lire malgré un agenda aussi chargé….

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    Je m’excuse,

    Je pensais avoir perdu mon premier commentaire Ça va se ressembler un peu…..

Répondre à Lucie p.Gosselin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *