Sang de pirate tome 2

Sang de pirate tome 2

Mon appréciation

6 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

8 Respect du genre

7 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut tout le monde! (ATTENTION : JE SUIS OBLIGÉE DE RÉVÉLER UN PUNCH DU PREMIER TOME DANS CETTE CRITIQUE. AFIN DE NE PAS GÂCHER VOTRE LECTURE, ASSUREZ-VOUS D’AVOIR LU LE LIVRE PRÉCÉDENT) Aujourd’hui, je vous présente le deuxième tome de la série Sang de pirate, livre écrit par Élisabeth Tremblay. J’espère que vous aimerez!

Tiss est sur Hulmia. Pour une raison inconnue, elle a traversé le portail qui relie Alstrass à Hulmia. Même si elle n’est plus sur le bateau de Grévec, elle n’est plus en territoire connu : à commencer par la technologie qui règne dans ce monde. Dès qu’on la retrouve, grâce aux deux navigateurs du Simenon, on essaie de comprendre la langue qu’elle parle (ce ne pas compliqué, pourtant! Tiss parle toutes les langues présentes sur Alstrass!) et du monde différent d’où elle viendrait. Après un séjour à l’hôpital et des recherches intensives pour retrouver sa famille, Johanna et Paul, qui l’ont repêchée, l’adoptent. Tiss se referme rapidement sur le sujet des Kaléïdes, de la magie ou bien seulement de sa naissance sur un continent qui n’existe pas sur la Terre. Elle se noie dans des occupations afin d’oublier la torture vécue sur l’Hydre tout en essayant de retourner dans son monde à elle. De son côté, Maksim a réussi à se faire passer pour mort après sa fuite du bateau du célèbre pirate. Il ne veut pas se cacher et vivre comme les rares Kaléïdes existantes aujourd’hui, il veut plutôt se couvrir avec une identité de marin très normal. Il s’embarque immédiatement sur Le Rituel, un bateau marchand des plus honnêtes. Mais il a une intention cachée derrière tout cela : avec l’aide des cockatrices et des kelpies, il tente d’en apprendre plus sur les trésors de Sax. Mais sur un bateau si exemplaire, pas moyen de dévier de trajectoire pour aller visiter les emplacements! De plus, le temps passe à une vitesse folle. Comment cacher son identité de Kaléïde si longtemps? Qui est réellement cette Jaya? Arrivera-t-il à en apprendre plus sur Sax et son trésor? Tiss arrivera-t-elle à avoir une vie normale au Québec, ou bien sera-t-elle pour toujours une habitante d’Alstrass? Arrivera-t-elle à se détacher de Paul et Johanna? Que cache l’Île-au-Sable? Maksim et Tiss se rejoindront-ils?

J’ai moyennement aimé. En fait, j’ai trouvé plusieurs points dérangeants dans ma lecture, mais aussi plusieurs choses très encourageantes. Le début est très long et très lent. On se demande vraiment quand ça va commencer. En plus, c’est accentué par le fait que les années passent à la vitesse de l’éclair. Par contre, je trouve que tout est vraiment bien pensé. On en apprend peu à peu sur des faits intéressants et tout n’arrive pas au même moment. Aussi, Maksim et Tiss se sont à peine rencontrés depuis le début du premier tome. On a l’impression de lire deux livres en même temps. Par contre, la qualité du texte est vraiment intéressante. J’aime quand tout est peaufiné! Mais la fin est trop rapide. On vient juste de commencer à être vraiment dans l’action et à découvrir des éléments que ça finit. Même si le rythme est en général un peu dérangeant, j’ai complètement adoré les détails sur les personnages. On prend vraiment le temps d’apprendre à les connaitre et on a l’impression d’être avec eux. Bref, j’ai préféré le premier tome, mais ça ne m’empêche pas de vouloir continuer la série. Bonne lecture et n’oubliez pas d’aller aimer ma page Facebook et de vous abonner à mon infolettre! Merci pour tout! 😉

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *