Quatre filles et un jean tome 3

Quatre filles et un jean tome 3

Mon appréciation

8 Qualité de l’intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Coucou tout le monde ! Comme vous l’avez compris, je suis atteinte de la fièvre de Quatre filles et un jean. Je n’ai pas pu m’empêcher de lire le tome 3 ! Ne vous inquiétez pas, de la diversité s’en vient 🙃. Bref, voici ce que raconte ce livre écrit par Ann Brashares (il divulgâche un peu les tomes précédents, donc gare à vous si vous souhaitez lire les lire !) :

L’aventure du jean magique se poursuit lors un troisième été. Bridget, Carmen, Lena et Tibby craignent toutefois une chose : au terme des vacances, elles se sépareront pour de bon, en direction de leurs universités respectives. Mais pour l’instant, elles profitent de ce qui leur reste ensemble... ou presque. Bridget, qui a retrouvé la forme, travaille comme monitrice de camp de foot. À sa grande surprise, elle se retrouve jumelée avec Eric, le garçon qu’elle avait aimé il y a deux étés. De leur côté, Lena, Carmen et Tibby restent à la maison. Lena souhaite à tout prix rentrer en école d’art en septembre, malgré les réticences de ses parents. À vrai dire, la tension chez elle est à son comble : sa grand-mère Valia habite ici depuis la mort de Bapi, son mari. Carmen s’en occupera à sa façon, et cela lui donnera peut-être l’occasion de rencontrer un certain garçon... Finalement, Tibby a de la difficulté à s’avouer qu’elle est capable d’aimer. Que se passe-t-il avec Brian, avec sa sœur Katherine, avec sa mère ? Lena arrêtera-t-elle de penser à Kostos ? Carmen montrera-t-elle sa véritable personnalité ? Bridget prouvera-t-elle qu’elle a mûri ? Comment se terminera l’été et surtout, cette période de leur vie ?

J’ai encore une fois été très touchée par ce livre. Seulement en écrivant le résumé, je me suis souvenu de chacun des moments importants de l’histoire et je trouvais encore que c’était un bon moment. Au fur et à mesure que j’avance dans la série, je capte mieux l’atmosphère et les personnages : c’est réellement une lecture feel-good, qui met le quotidien et les préoccupations en pause. On remarque aussi que Lena est l’artiste du groupe, Bridget la sportive, Carmen la coquette et Tibby celle qui se cherche un peu. Cela permet à un grand éventail de lecteurs de s’identifier à elles et cela constitue l’une des autres forces de cette série. Par contre, je trouve qu’il manquait un peu de « passion » dans ce tome. Bien qu’excellent, il est légèrement plus drabe, plus « préformaté ». Je crois que c’est un point qui sera à confirmer après la lecture du dernier tome (je ne vous cacherais pas que souvent les premiers tomes, comme les premiers films, restent les meilleurs...). Cela reste quand même un de mes coups de cœur du moment. Je recommande fortement, et ceux qui sont rendus à ce tome 3, continuez, ça vaut quand même la peine !

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Quelle belle lecture pour lus filles de ton âge…Je comprends que tu aies la fièvre pour cette série….Ces jeunes sont à l’âge des émotions et des changements dans leurs vies.L’âge des amourettes et des changements de personnalité…
    Belle critique, lecture plaisante à parcourir et à découvrir la fin des vacances de ces jeunes adolescentes…Bravo pour cette fièvre pour cette série….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *