Quatre filles et un jean tome 2

Quatre filles et un jean tome 2

Mon appréciation

8 Qualité de l’intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Coucou la compagnie ! Aujourd’hui, je vous reviens avec la critique du tome 2 de Quatre filles et un jean. Il a été écrit par Ann Brashares. Voici donc ce qu’il raconte :

C’est le deuxième été où Carmen, Tibby, Bridget et Lena vont se prêter le jean magique. Encore une fois, elles ne pourront pas passer l’été tout à fait ensemble. Alors que Carmen et Lena resteront chez elles, Tibby partira à un stage de cinéma. Quant à Bridget, elle tentera de retrouver sa grand-mère pour se retrouver elle-même. Cette dernière année, elle s’est perdue : elle a arrêté le foot. Lena comprend son état, elle-même déchirée de l’intérieur depuis qu’elle a rompu avec Kostos. Comment surmontera-t-elle la situation ? Toujours en se supportant les unes les autres, les jeunes filles en apprendront un peu plus sur la vraie vie durant ce nouvel été magique. Pourquoi Carmen ne veut-elle pas que sa mère refasse sa vie ? Qui sont les vrais amis de Tibby ? A-t-elle déjà oublié Bailey ? Comment se conclura cet été ?

J’ai une fois de plus succombé à cette lecture. Pour tout vous dire, j’ai eu un congé forcé pour cause de tempête cette semaine et ma seule envie lors de cette journée a été de lire ce livre. La première raison qui l’a rendu si addictif est la romance. Bien qu’elle soit un peu clichée et tout le tralala, je suis tombée en amour moi aussi… L’autre chose qui m’a happée a été la profondeur des sentiments des quatre filles. Ça reste un livre d’ados, je ne vous le cache pas, mais les thèmes abordés et le côté vraisemblable des sentiments ressentis par les personnages sont de très gros points forts pour cette série. Je crois aussi que les valeurs véhiculées en font une très belle lecture pour les ados. Par contre, les amies ont une liberté surprenante pour des jeunes femmes de seize ans. Je ne sais pas comment ça se passe vraiment aux États-Unis, cependant les quasi-fugues pour aller rejoindre son amie à l’autre bout du pays sont légèrement exagérées. J’ai aussi moins aimé le fait que le livre se termine aussi rapidement…  😉Sincèrement, c’est pratiquement un coup de cœur (je dis « pratiquement », car je ne veux pas vous effrayer, je vais attendre d’avoir fini la série pour vous le dire hihi). L’époque me fait aussi bien sourire, car au moment de la sortie du livre, c’était contemporain, ce qui fait qu’on ne la traduit pas avec autant « d’intensité » que si on voulait en faire un livre avec une grande longévité. J’ai hâte de voir dans le futur… 

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P.Gosselin dit :

    Je vois que tu aimes beaucoup cette série pour ados. L’amitié à cet âge est très importante.Les sentiments sont très forts pour la plupart. .Leur été est différent avec leur séparation. Aussi, à cet âge, là distance ne compte pas et on a peur de rien….Bravo pour cette belle lecture pour ton âge. L’histoire doit être belle à poursuivre et à découvrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *