Quatre filles et un jean tome 1

Mon appréciation

8 Qualité de l’intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut salut ! Vous allez bien? (Je le saurais avec un poil de décalage, mais ça ne fait rien) Récemment, je parlais avec la merveilleuse @freedomtoescape sur Instagram (d’ailleurs, passez voir son compte !), car j’avais remarqué qu’elle avait lu Quatre filles et un jean. Comme je suis influençable à mourir et que cette série m’a toujours fait de l’œil, je me suis lancée. En plus, j’avais déjà lu Ici et maintenant d’Ann Brashares, donc tout indiquait pour je lise cette série. BREF ! 

Bridget, Tibby, Carmen et Lena sont les meilleures amies du monde. Leurs mères se sont connues lors de leurs cours d’aérobic prénatal. Les années qui ont suivi ont forgé une amitié inébranlable depuis. Malheureusement, l’été de leurs quinze ans (presque seize) sera un été des plus bizarre. Pour la première fois de leurs vies, les quatre adolescentes seront séparées pour les vacances. Bridget part en camp d’entraînement de foot, Carmen va passer l’été chez son père, Lena va rencontrer ses grands-parents en Grèce alors que Tibby devra passer la plus belle saison de l’année enfermée chez Wallman. La veille de leur séparation, Carmen sort par hasard de son garde-robe un jean bien spécial : le vêtement magique leur fait à toutes une silhouette de rêve. Désormais symbole de leur amitié, elles décident de se le prêter malgré la distance. À travers les révélations et les drames de leur premier été en mode solo, Bridget, Tibby, Carmen et Lena apprendront à se connaître un peu plus elles-mêmes. Bridget serait-elle trop intrépide? Que cache la jeune Bailey à Tibby? Les vacances rêvées de Carmen avec son père seront-elles réalité? Lena surmontera-t-elle sa gêne et ses préjugés?

J’ai beaucoup aimé lire ce livre. Je sais, vous me direz que c’est un livre un peu niais et prévisible. Vous n’avez pas tout à fait tort, seulement il y a un petit quelque chose dans ce roman qui le rend tout à fait spécial. Quand on le lit, même si on sait parfois ce qui va arriver par la suite, on oublie tous nos tracas. C’est réellement une lecture feel good ! Je ne dis pas qu’il n’y a rien de dramatique dans ce livre, loin de là ! J’ai été très touchée par cette lecture, les personnages ont été développés avec une certaine profondeur qui m’a beaucoup plu. Seulement, c’est tellement « pas compliqué », joyeux, sans prise de tête qu’on est obligé d’apprécier. Bon, ici, j’ai essayé de vous expliquer ce sentiment que chaque lecteur ressent après ce genre de livre. Je ne sais pas si cela va avoir réussi. Si vous aussi ça vous arrive, faites-moi-le savoir en commentaires, qu’on se supporte (hihi) ! Ce roman se déroule bien évidemment en été, donc je vous recommande peut-être de le lire à ce moment si vous n’êtes pas comme moi (c’est-à-dire une lectrice qui lit des trucs d’hiver en été et des trucs d’été en hiver. N’allez pas chercher pourquoi, même moi je n’ai pas encore compris. Mais j’aime ça. Et pourquoi suis-je autant accro aux parenthèses? *soupir*). Si j’avais une chose à changer dans ce livre, ce serait certainement la rapidité avec lequel il passe. La deuxième moitié a été un peu en mode fusée. Bref, très bonne lecture pour moi ! Je recommande à tous les lecteurs qui aiment les feel good.
 
Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Que c’est spécial cette histoire de jean….Et quelle belle amitié entre ces quatre filles qui se sont connues grâce à leurs mères….Une histoire qui réserve des surprises dues à leur séparation pour des vacances. Et ce jean spécial qui avantage la silhouette….Beaucoup de points d’interrogation à découvrir.
    Que cette histoire doit être captivante à parcourir…..Prenante même….
    Belle critique comme toujours, bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *