Promise tome 1

Promise

Mon appréciation

9 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

En cette belle année toute neuve (qui, j’espère, sera bien joyeuse) je vous présente ce livre magnifique, que j’ai lu en très peu de temps (environ cinq heures, je sais, c’est précis). C’est une trilogie qui a été écrite par Ally Condie, une auteure américaine.

Dans la Société, tout est réglé par les Officiels. Votre mari ou votre femme, votre travail, votre décès. Tout est fait dans un ordre scrupuleux, tout est organisé à la perfection pour que les humains de ce pays vivent dans la prospérité la plus complète. Cassia Reyes, jeune fille de dix-sept, s’apprête à entamer sa vie. Le jour de sa fête, belle coïncidence, a lieu son banquet de couplage. Elle saura enfin l’identité de son Promis, avec qui elle signera une entente de mariage à ses vingt-et-un ans. Habite-t-il dans sa province, Oria, ou vient-il de très loin? Alors que c’est son tour de voir le visage de son Promis sur l’écran, tout reste noir. Cela signifie que la parfaite moitié de Cassia est dans la salle. Comme c’est rare! Cela ne s’est pas produit des années. Tout va bien, Cassia est promise à Xander, son meilleur ami! Comme c’est parfait! À son retour à la maison, tout va comme sur un nuage. Cassia décide de regarder la microcarte d’information sur son Promis quoique qu’il n’y ait aucun secret entre les deux Promis. Mais, pendant une seule seconde, une toute petite seconde, une erreur monumentale survient. Pourquoi est-ce Ky Markham, également voisin de Cassia, qui apparaît après Xander? La jeune fille essaie d’oublier cet incident, mais elle remarque de plus en plus ce Ky. Il vient des Provinces Lointaines, et il a été adopté par sa tante après la mort de son cousin. À la mort de son grand-père, ce dernier remet un poème interdit à Cassia. Il ne fait pas partie des Cent Poèmes, qui ont été sélectionnés par les Officiels il y a plusieurs années. Il devrait être détruit. Enfin, ils devraient être détruits… Tous ces éléments qui enfreignent les règles mènent à la confusion. Pendant son stage de randonnée, sur les collines de l’arboretum, Cassia fait partie du groupe de Ky. Plus le temps, avance, plus elle en apprend sur Ky. Il a été retiré par la force de sa famille, il est classé Aberration, il ne peut pas être promis, et si cela avait été possible, il l’aurait été à Cassia. Ce jeune garçon détient tant de secrets, tant d’interdits… Cassia tombe amoureuse de lui, même si elle ne peut pas. Elle est la Promise de Xander. Pendant ce temps, les Officiels deviennent de plus en plus étranges, confisquent tout, changent tout. Même si Cassia a vraiment regardé Ky à cause de sa microcarte, elle ne peut s’empêcher que de rêver à lui. Est-ce que Cassia devrait être promise à Ky, finalement? Devrait-elle nier les événements? Devrait-elle n’être fidèle qu’à Xander, à qui elle peut montrer son affection? Jusqu’où iront les Officiels? À quoi sert la fameuse pilule rouge? Que se passe-t-il à la frontière des Autres Pays? Pourquoi toujours devoir suivre les règles?

Sérieusement, ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre aussi bon. Ça faisait vraiment longtemps. Quand on pense à longtemps, on pense à plusieurs années. Je suis tombée en amour avec Ky, moi aussi. J’aime tout de Cassia, car elle n’est pas une rebelle à la base comme dans tous les autres livres dystopiques. Au départ, elle respectait les règles et ne rageait pas contre la Société. De plus, je trouve que c’est un monde très intéressant. Le fait que tout soit réglé d’avance amène un élément « surprenant ». On découvre un mode de vie qui pourrait bien devenir le nôtre si nous nous laissons aller… Vraiment, le seul élément que je n’ai pas aimé, c’est que Xander ne soit pas totalement là. On l’évite un peu. Bon, oui, je sais, ça n’a pas l’air d’un gros défaut (il n’est pas hyper-archi-trop gigantesque non plus, calmons-nous), mais j’y ai vraiment pensé quand je lisais mon livre. Seul élément moins apprécié.

Je vous souhaite une bonne année 2016, santé, paix, tout ce qui est nécessaire. J’espère que vous lirez ce livre. Je ne sais pas pourquoi je suis passée à côté dans les librairies, avant…

Anne 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *