Phobos tome 1

Phobos tome 1

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut tout le monde! Aujourd’hui je vous présente le premier tome d’une série écrite par Victor Dixen. Ah! En passant, vous aurez peut-être remarqué que je publie moins de critiques ces temps-ci. La raison est que j’ai trouvé un rythme de lecture qui me convient bien! Bref, voici le résumé :

Le réputé centre américain de recherche spatiale, la NASA, est désormais détenu par l’entreprise privée Atlas Capital. Leur nouveau projet : envoyer douze jeunes adultes dans l’espace pour créer une émission de speed-dating rediffusée en direct. Pendant les cinq mois du voyage jusqu’à Mars, les candidats trouveront l’amour et fonderont la première colonie sur la planète rouge. Parmi les milliers de candidatures envoyées, la française Léonor est choisie pour participer à l’émission de télévision la plus populaire sur Terre. À peine arrivée sur le vaisseau, elle surprend toutes les autres filles : elle choisit de voir chacun des garçons exactement le même nombre de minutes. Sera-t-elle appréciée du public? Qu’est-ce qui cloche dans cette histoire? Qui est réellement Serena McBee? Qui a tué Sherman Fisher et Ruben Rodriguez? Qui sont les garçons avec qui Léonor devra passer le reste de sa vie? Qu’est-ce que la Salamandre? Arriveront-ils sur Mars sains et saufs?

Sérieusement, j’ai adoré. J’ai lu beaucoup de livres qui se passent dans l’espace ces temps-ci et je trouve que c’est vraiment un univers fascinant… à la fois si intéressant et effrayant… Je crois que c’est ça qui fait qu’il y aune ambiance si particulière. On a l’impression d’être avec Léonor dans l’espace, de vivre ses craintes et son quotidien tellement peu commun. Il faut dire que c’est accentué par le fait qu’on réalise qu’il y a un complot derrière tout ça. Réellement, l’univers est mortel! (Je sais, je suis trop drôle).  Par contre, j’ai trouvé que le temps se déroulait un peu vite à mon goût, ce qui peut nous faire manquer quelques éléments clés du récit.  Bon, ce n’est pas grand chose : par rapport à tous les points forts de ce livre : personnages attachants et bien construits, intrigue menée d’une main de maître, romance des plus romantiques… Je recommande fortement cette lecture à tous les amateurs de science-fiction!

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    Me voilà enfin….Je viens de lire ta belle critique du livre Phobos de Victor Dixins.

    C’est encore une belle histoire de ces 12 jeunes adultes qui vont dans l,espace pour 5 mois jusqu’à mars.
    Drôle d’idée des U.S.A. devenir leurs institutions nationales…Et que l’argent aille à la haute hiérarchie. Je reconnais les U.S.A….Et la Nasa qui ne se doutait de rien….Et L’Atlas Capital qui détient les rennes….La vallée de la mort que j’ai vue.Cette française Leonar et son amie Kris.Et cette Serina McBee…Qui a tué ShermanFisher et Ruben Rodriguez?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *