Orgueil et préjugés

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

8 Respect du genre

4 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Bonjour tout le monde! J’ai acheté ce livre en même temps que Marie et Bronia car je voulais le lire pour me faire ma propre idée. On m’en a tant parlé que je me suis lancée. Toutefois, je n’ai pas remarqué, en l’achetant, les tout petits caractères mentionnant que la version dont vous voyez la couverture plus haut est abrégée. Bref, ne vous y faites pas prendre non plus, si votre souhait est aussi de le lire en entier. Alors voici le résumé de cette histoire écrite par Jane Austen :

À Longbourn vit une petite famille constituée de cinq filles, les Bennet. Le seul souhait de leur mère est de trouver un mari pour chacune. La chance lui sourit lorsque, un jour, un certain Mr Bingley s’installe à Netherfield, un domaine qui ne se situe pas très loin. Malheureusement, avec lui arrive le fier Mr Darcy. Durant les soirées auxquelles les deux amis sont conviés, Mr Darcy fait très mauvaise impression. Imbu de lui-même, il n’arrive qu’à se faire des ennemis à Longbourn. Elizabeth Bennet et sa sœur Jane, l’aînée des filles, ne portent pas ce nouveau venu dans leur cœur, contrairement à Bingley et l’officier Wickham. Au fil du temps, Elizabeth apprendra à connaître ces nouvelles figures. Les ragots sont très appréciés dans sa famille et l’on change d’opinions comme de chemise. Qu’arrivera-t-il à l’amie d’Elizabeth, Charlotte Lucas? Pourquoi Mr Collins vient-il tourner autour de la famille Bennet? Comment Elizabeth trouve-t-elle Darcy? Que se passe-t-il entre Bingley et Jane? Mrs Bennet verra-t-elle son vœu exaucé?

J’ai eu beaucoup de difficulté à terminer ce livre. Premièrement, je trouve qu’il n’y a pas beaucoup d’action. Peut-être que j’ai remarqué cela parce que je suis habituée à un rythme plus rapide, mais quand même, c’est un récit qui ne comporte pas une tonne de rebondissements. De plus, il est assez complexe à comprendre au début. Il y a beaucoup de personnages et j’ai vite confondu les noms. Aussi, le récit ne nous tient pas en haleine. Je n’avais pas vraiment le goût de lire mon livre et parfois, d’autres activités m’ont semblé plus intéressantes. Mais bon, j’ai quand même trouvé que l’intrigue est bien ficelée et la fin est beaucoup plus entraînante que le reste du livre. Bref, j’ai trouvé ce roman moyen, mais je comprends tout à fait qu’il peut convenir à un certain type de lecteurs, que je ne suis peut-être pas. Toutefois, je suis contente de l’avoir lu, même s’il était abrégé, car je peux maintenant en parler avec ceux qui me l’ont conseillé.

Je souhaite à tous de passer une excellente année 2018. J’espère qu’elle sera remplie de lecture!

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    Je viens de lire ta critique du livre de jane Austen Orgueil et Préjugés.Tes critiques sont toujours bien structurées et d’un français agréable à lire….C’est vrai que cette histoire doit manquer d’action. Et ce doit être mélangeant avec tous ces nouveaux venus dans le coin.Est-ce que la mère va réussir à marier ses filles?Tu as bien fait de le lire jusqu’à la fin…Il y a eu un temps pareil au Québec concernant les parents, mais c’était surtout le père, qui voyait beaucoup à marier ses filles..C’était même une grosse préoccupation pour lui..Il doit rester encore des séquelles de cette coutume dans certaines familles. Bravo encore Anne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *