Orange tome 1

Mon appréciation

9 Qualité de l’intrigue

7 Cohérence du schéma narratif

8 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Coucou à tous! C’est maintenant l’heure de vous présenter ma critique du premier tome de la série de manga Orange. Bon, je sais, je ne suis pas très originale sur mes choix de mangas : Dragon Ball, The Promised Neverland et ensuite Orange. Comme je suis encore une débutante dans le domaine, je n’y vais pas trop fort tout de suite et j’essaie des «valeurs sûres». Je vais sortir des sentiers battus… une autre fois. Bref, j’ai découvert ce livre sur un blogue, mais je ne me souviens plus duquel (hihi, ça fait longtemps). De toute façon, je crois que plusieurs l’ont lu! Bref, cela a été écrit par Ichigo Takano.

Un matin, alors qu’elle est sur le point de se rendre à l’école, Naho reçoit une étrange lettre. En effet, ce serait la Naho du futur qui la lui enverrait! Cette entreprise aurait pour but de corriger l’avenir afin qu’elle n’ait plus de remords. Listant les événements de la journée et la façon d’agir, la lettre intrigue Naho, car tout ce qui est décrit se produit! Par exemple, l’arrivée de Kakeru, un jeune homme venu de Tokyo, est au centre des préoccupations de Naho du futur, car dix ans plus tard, il serait mort… Croira-t-elle seulement à la lettre? Que cache Kakeru? Que se passe-t-il entre lui et Naho? Cette dernière et sa bande d’amis seront-ils toujours aussi unis, dix ans plus tard

Je crois être littéralement tombée en amour avec cette histoire — bon, avec Kakeru aussi, je vous l’accorde. Je trouve que l’ensemble dégage une ambiance très mystérieuse et poétique. Je crois que c’est l’un des points forts de ce livre, car cette atmosphère nous plonge dans l’histoire. Je crois que c’est dû aux «plans» des dessins et aux silences, qui me semblent très bien pensés. De plus, le récit est très bien ficelé. Cela m’a un peu fait penser à Your Name., un roman que j’ai lu il y a un an déjà (oh mon dieu, c’était tellement bon! Allez le lire tout de suiiiiiiiiiiite!). Tout au long du récit, je me suis attachée aux personnages de Naho et de Kakeru. Les éléments de l’histoire sont dévoilés aux bons moments pour faire changer nos perceptions. Toutefois, ce sont tous des points forts qui sont survenus au courant de ma lecture : il faut dire qu’au départ, il faut être attentif! En effet, le tout commence très vite, il n’y a même pas de situation initiale. Cela a rendu ma compréhension plus difficile, et pour les lecteurs moins avertis, cela peut empêcher d’apprécier le reste de l’histoire en raison du décalage de compréhension que cela produit. De plus, les personnages sont présentés à la vitesse et de l’éclair et je n’ai pas trouvé qu’ils avaient graphiquement beaucoup de différences, donc j’ai eu tout au long de ma lecture de la difficulté à les différencier. Mais bon, je crois que cela va s’atténuer de plus en plus lors de la lecture des prochains volumes. 

Si vous avez aimé cette critique, n’hésitez pas à la partager sur toutes les plateformes! Pour ne rien manquer de mon actualité, suivez-moi sur Facebook et Instagram, le tout est dans la barre noire juste en haut. À la prochaine!

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Quelle lettre intrigante de Nano concernant l, avenir à corriger….Suspense encore à découvrir tout au long de la lecture.
    Et l’avenir dans tout ça…..
    Belle critique encore, bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *