Midnight Sun

Bonjour les lecteurs! Aujourd’hui, je vous reviens avec mon avis sur le tout nouveau tome de la saga Twilight : Midnight Sun par Stephenie Meyer. Si, par hasard, vous avez vécu sous une roche durant les quinze dernières années, Twilight est une série de romance paranormale ayant marqué et donné le coup d’envoi au genre du young adult aux côtés de Hunger Games.

Il y a douze ans, Stephenie Meyer avait déjà dans les plans de publier Midnight Sun, qui se trouve à être le premier tome de la saga, mais du point de vue d’Edward plutôt que de celui de Bella. Malheureusement, les premiers chapitres ont fuité sur Internet sans son consentement. Fast forward à aujourd’hui, Meyer a finalement réussi à surmonter cette épreuve et à terminer l’écriture de son roman. C’est donc seulement en 2020 que nous avons pu savoir ce qu’Edward pensait pendant tout ce temps!

Pour les lecteurs familiers avec Twilight, Midnight Sun reprend l’histoire exactement où elle commence dans Fascination, et nous laisse sur les mêmes événements. Autrement dit, nous avons affaire à la même rencontre entre Bella, 17 ans, qui vient tout juste de déménager à Forks, et Edward, qui vit en secret sa vie de vampire. Si vous n’êtes pas du tout au courant de l’histoire, je vous conseille vivement d’aller lire d’abord les quatre tomes originaux de la série. J’y reviendrai, mais je considère que la lecture de Midnight Sun est optimale lorsque ce ne sont pas nos premiers pas dans l’univers!

Si vous écoutez mes vidéos sur ma chaîne YouTube ou si vous suivez mes avis sur le blogue, vous devez savoir que j’ai récemment lu La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur, qui se trouve à être le préquel à la trilogie Hunger Games (c’est décidément le retour en 2013 cette année). J’avais apprécié ma lecture sur le moment (je considère encore que c’est un bon préquel), mais plus j’y repense, moins je trouve que cela m’a marquée. Toutefois, la lecture de Midnight Sun a été supérieure et je trouve que c’est totalement une réussite! Au final, je crois que vais préférer ce nouveau Twilight au nouveau Hunger Games.

Pour commencer, l’aspect que j’ai certainement le plus apprécié avec ce livre est l’ajout d’informations sur l’univers et les personnages. Évidemment, Edward en sait plus sur les vampires, sur les Cullen ou sur le monde en général que Bella. Nous en avons donc beaucoup appris sur l’histoire, alors même que l’on ne pensait pas que c’était possible de l’étoffer encore plus. Le fait qu’Edward puisse lire dans les pensées est également très agréable, car nous avons pu explorer la psychologie des autres personnages également! Par exemple, je me suis encore plus attachée à Alice, Carlisle et Charlie avec Midnight Sun, car nous entrons aussi un peu dans leurs têtes. Je sais que c’est uniquement dû au pouvoir d’Edward et indépendant de cette nouvelle exploration que nous a offert Stephenie Meyer, mais je trouve tout de même que c’est réalisé avec brio.

Toujours sur le sujet des personnages, j’ai adoré suivre Edward durant toutes ces pages. Il a réellement ajouté à l’histoire, et je n’envisage plus uniquement cette romance à sens unique (pas qu’elle n’était pas réciproque, mais disons que je la comprends encore plus maintenant). Je l’apprécie encore plus en tant que personnage pour toute la profondeur et le backstory qu’il vient ajouter au récit. Je vais vous l’avouer : même si ma lecture a duré une semaine, je m’ennuie déjà du confort de sa narration! Pour ce qui en est de Bella, on a également la possibilité de redécouvrir son personnage de l’extérieur, même si elle est très i’m not like most girls (seule exception que j’apprécie comme elle est l’originale).

Contrairement à ce que je reproche à Harry Potter and the Cursed Child, et ce que certains reprochent également au prequel d’Hunger Games, j’ai trouvé que Midnight Sun est totalement canon. Dans le jargon littéraire, le canon est ce qui est considéré comme établi dans l’univers et le récit. Personnellement, je ne considère par les événements de Harry Potter and the Cursed Child canon, mais plutôt legend, puisque cela ne fait, à mes yeux, pas partie du destin d’Harry Potter. La grande réussite de ce nouveau tome de Twilight est d’avoir, malgré les attentes, réussi à retrouver l’atmosphère de la saga originale tout en ajoutant à l’histoire. Si nous étions au mois de novembre, sous la pluie, je pense bien que l’ambiance aurait été parfaite pour retourner à Forks!

En d’autres mots, je n’ai aucune difficulté à penser que Midnight Sun fait partie de la saga. Pour certains, cela semblerait peut-être accordé d’office, mais je crois que Stephenie Meyer a réellement réussi son coup dans ce cas, contrairement à tous ces tomes hors-série que nous voyons apparaître ces dernières années. À mon avis, plutôt que d’inventer de nouvelles histoires, les auteurs devraient prendre exemple sur l’auteure de Twilight : tout en ajoutant à son univers, elle n’a repris que des moments qui sont déjà acceptés. Au revoir, les risques de ne pas être d’accord avec le futur ou le passé des personnages!

Mon seul reproche à ce livre est la longueur. On ne peut pas passer à côté : le roman fait 800 pages, en grand format, bien que la police d’écriture ne semble pas être au courant (on dirait un poche). Autrement dit, le roman est très long! Je ne vous cacherai pas que j’avais un peu peur au début, car si je n’avais pas aimé, j’aurais eu énormément de difficulté à passer à travers une telle brique. Heureusement, ce ne fut pas le cas.

Chaque moment de l’histoire prend beaucoup plus de temps à arriver que dans Fascination. Chose certaine, Edward a beaucoup de chose à dire et à penser! Personnellement, j’ai cessé de m’en faire après un certain moment, me réconfortant du fait qu’on ne reste que plus longtemps dans le récit. Toutefois, je sais que certains ne seront pas capable d’en faire autant, et cela m’attriste énormément puisque Midnight Sun est une réussite sur tous les autres points selon moi. Oui, cela m’empêche de donner la note de cinq étoiles, car il y a définitivement des moments où je trouvais que c’était trop long, mais je vous assure qu’à part cet aspect en particulier, Midnight Sun est sur le même pied d’égalité que le reste de la saga. Atmosphère, addictivité, tout y était, en plus de pouvoir en apprendre plus sur l’univers. La fin est réellement essouflante!

Toutefois, si vous n’avez jamais lu Twilight, je ne vous conseille vraiment pas de commencer avec ce nouveau tome. Bien qu’il raconte l’histoire du premier, la construction du récit n’est pas faite pour un débutant (d’autant plus que vous risquez, par manque de références, de trouver qu’Edward est un voyeur). Selon moi, il est optimal de lire ce livre après avoir lu la saga. Bref, j’ai été très agréablement surprise par la lecture de Midnight Sun, et j’ai très hâte aux deux prochains tomes qui vont suivre. Oui, vous avez bien lu : Stephenie Meyer a annoncé qu’elle n’en avait pas fini avec Edward! En attendant, je vais aller me retaper le premier film (et bien sûr aller lire quelques avis sur Midnight Sun, dont je m’étais privée jusqu’ici par souci de neutralité. En espérant que je ne sois pas la seule folle à adorer!).

Avez-vous l’intention de lire Midnight Sun? Qu’en avez-vous pensé?

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Ta critique est très longue et bien structurée.

    Mais, j’ai de la difficulté à me concentrer pour commenter….Je vois que tu as hâte pour la suite avec les deux prochains volumes à venir. Volumes dans lesquels tu vas en apprendre plus sur Edouard.

    Bravo pour tes quatre étoiles. Je n’en reviens pas comme tu peux aimer la lecture…Critique lue très en retard…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *