Lotto Girl

Mon appréciation

6 Qualité de l'intrigue

7 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

9 Respect du genre

5 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Bonjour tout le monde! Je vous présente un roman écrit par Georgia Blain. Je crois que c’était un livre qui devait être le premier d’une série, toutefois l’auteure est morte avant d’en faire un deuxième. C’est une très triste histoire…

Les pays n’existent plus et ont été remplacés par de riches compagnies, elles-mêmes séparées en filiales s’occupant de chaque aspect de la vie de ses habitants. BioPerfect est l’une d’entre elles. Sa spécialité est de manipuler les gènes des enfants et de les adapter à des profils minutieusement choisis par les parents. Évidemment, ces opérations coûtent quelque chose, mais elles assurent un avenir resplendissant. Les Lottos Girls et les Lottos Boys sont issus d’une loterie de BioPerfect et ont la chance de mener la vie des gens manipulés génétiquement. En réalité, ils sont des tests pour de futurs profils, distribués gratuitement et au hasard dans la population. Fern est une Lotto Girl. Avant d’arriver à Halston, l’un des complexes pour les gens comme elle, elle a vécu dans un camp PureAqua avec sa famille, mais elle ne s’y sent pas attachée, car elle a toujours été destinée à mieux, à BioPerfect. Dans cet institut, elle a développé son don de communicatrice avec ses trois amies, Lark, Wren et Ivy. Mais cette dernière n’a jamais semblé être faite pour Halston et a toujours fait sentir Fern mal à l’aise. Lorsqu’elle disparait, supposément pour lui faire passer des tests, la vie de Fern change. Peu de temps après, elle est catapultée dans un camp ReCorp miteux. À travers ses souvenirs, Fern tente de retrouver Lark et Miss Margaret, qui s’est toujours occupée d’elle comme une mère. Elle attend aussi qu’elle vienne la chercher, même si cela fait un an qu’elle attend, sous une autre identité… Comment est-elle arrivée là? Qu’est-il arrivé à Ivy, Lark et Wren? Halston et BioPerfect sont-ils aussi parfaits qu’on le croit? Qu’est devenu le frère de Fern? Récupérera-t-elle son identité? Qui sont réellement Chimo et Sala, ses amis du camp ReCorp?

J’ai trouvé que c’était plutôt moyen. En fait, on découvre l’histoire de Fern au fur et à mesure du livre, donc on ne sait pas grand-chose sur elle et sur le monde dans lequel est évolue pendant trop longtemps à mon goût, quoique le tout soit intéressant. Je n’ai pas vraiment aimé le fait que ce soit des souvenirs la majorité du temps, car cela donne l’impression que c’est une introduction tout le long du livre et que les actions sont moins importantes. En fait, la partie à Halston est plus intéressante et mieux développée que le fil conducteur, soit l’endroit d’où elle raconte ses souvenirs, le camp ReCorp. On n’embarque pas vraiment dans l’histoire, c’est comme si l’on restait toujours en surface… Par contre, le livre présente un potentiel qui ne pourra malheureusement pas être exploité. Mais bon, c’est un roman d’un genre très à la mode, mais ce n’est pas le meilleur d’entre eux.

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *