L’Ombre du Shinobi

Mon appréciation

9 Qualité de l’intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

8 Respect du genre

10 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut tout le monde! Je vous reviens aujourd’hui avec la critique du deuxième tome du livre Les Fleurs du Nord par Valérie Harvey. Vous savez que j’avais adoré l’an dernier, alors j’avais très hâte de lire la suite. Bref, voici le résumé :

Après de difficiles années de guerre, l’Hokkaidô a finalement fait la paix avec le Nankaidô. Cependant, les préoccupations de la puissante famille Kagi ne sont pas finies pour autant. En effet, Yûmi, la cadette d’Aki, découvre des informations compromettantes pour la famille impériale. Quelles seront les conséquences de ces révélations? De son côté, son frère Taku rencontre un jeune homme, Shiro, qui le trouble fortement. Qui est sa mère, établie au Village des estropiés depuis sa naissance? Que se passe-t-il entre Shiro et Taku? La petite Yûmi sera-t-elle considérée comme une adulte un jour? Le frère et la soeur s’accompliront-ils comme tous les autres Kagi avant eux?

Encore une fois, je suis totalement tombée sous le charme de ce roman. J’ai encore eu un peu de difficulté avec les noms des personnages au départ (ils se confondaient tous dans ma tête), mais après une quarantaine de pages, tout était clair. De plus, les dialogues des personnages comportaient quelques fois des mots assez actuels, et comme c’est un livre de fantasy orientale, j’ai été un peu dérangée. Malgré cela, on embarque rapidement dans l’action, qui est d’ailleurs très bien composée : des éléments sont rappelés tout au long du récit. Chaque fois que cela arrive dans une de mes lectures, cela ajoute un petit élément qui me donne l’impression de faire partie de l’histoire, d’un petit secret. C’est peut-être seulement moi, mais en tout cas, j’aime ça! Ensuite sont arrivés les personnages : je suis littéralement tombée en amour avec chacun d’eux. Je ne voulais pas les quitter… C’est l’un des points que j’avais beaucoup apprécié dans le premier tome et que j’avais hâte de retrouver dans la suite. Je vous le confirme, ça se poursuit! L’autre point fort de L’Ombre du Shinobi est la fluidité de l’écriture, de l’évolution du récit. On ne sent pas qu’on lit, on voit juste un film dans notre tête et c’est délicieux. Je conseille également ce livre à tous les adolescents, car il traite de nombreux sujets d’actualités ou de sujets importants pour les gens de cet âge. Autrement dit, il n’y a aucune raison pour vous de ne pas lire ce roman addictif, ce roman coup de coeur. Bref, ce il gagnerait à être connu, car je suis certaine qu’il plairait à un grand nombre de lecteurs. Dites-moi en commentaires ce que vous en avez pensé ou si ce livre vous fait envie!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *