L’héritière

La Sélection livre 4

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

10 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Voici maintenant la suite de cette magnifique collection écrite par Kiera Cass. Le quatrième tome n’était pas prévu et j’étais très surprise d’en voir un. Bref, c’est un bonheur!

America Singer est mariée avec le prince Maxon depuis maintenant vingt ans. Ils ont eu quatre enfants: Eadlyn et Ahren, les jumeaux aînés, Kaden, et le petit dernier, Osten. Ses parents ne sont pas comme tous les autres souverains: ils ont aboli les castes. Étant différents des autres, ils ont choisi que l’héritier du trône soit le premier enfant à naître, garçon ou fille. Il se trouve que l’héritier est une héritière, et c’est Eadlyn. Elle a dix-huit ans et travaille avec son père, Maxon, pour apprendre à devenir une reine exemplaire. Pendant ce temps, les jeunes du peuple se fâchent: ils veulent retrouver le système de castes. Ses jeunes n’ont pas connu ce système quasi militaire et veulent un travail. Les employeurs refusent des gens à cause de leurs origines trop modestes, ou supérieures à eux-mêmes. Quand le régime des castes existait, si tu étais un Six, tu avais un travail de Six, obligatoirement, et maintenant, on se fait refuser les emplois. En manque des travaux, donc d’argent, le peuple est de plus en plus mécontent: ils se soulèvent. Afin d’éviter une guerre civile, et le renversement de la monarchie, Maxon et America décident de divertir le peuple. Quoi de mieux qu’une nouvelle Sélection? Eadlyn, la principale concernée de ce jeu, refuse de se marier. Finalement, elle passe un accord avec son père, consciente que ses actes pourraient avoir d’immenses répercussions sur l’avenir. Elle fait la Sélection trois mois, et elle n’est pas obligée de se marier à la fin. C’est donc l’arrivée des Sélectionnés: et le fils de Marlee, la meilleure amie d’America, en fait partie. C’est donc le grand retour de la Sélection, mais plus moderne. Les garçons sont les Sélectionnés, et Eadlyn, celle qu’il faut séduire. Plus le temps avance, plus la situation est précaire. Entre les robes et les diadèmes, à qui faut-il accorder sa confiance? À qui tout raconter, ses joies et ses peines? N’oublions pas que les journalistes sont à l’affût de tout… L’héritière du trône tombera-t-elle amoureuse? Est-ce que, finalement, Eadlyn devra se marier pour apaiser complètement le peuple?

C’est donc le résumé de l’Héritière. J’ai adoré les trois premiers tomes, mais ils étaient les plus prévisibles: étant donné qu’América était une Sélectionnée, c’était sûr qu’elle allait se marier avec Maxon. Maintenant que c’est Eadlyn qui choisit, et qu’on lit le livre de son point de vue, on ne peut pas prévoir la suite. On ne peut qu’espérer que notre préféré soit choisi! La seule chose que je n’aime pas, c’est qu’étant donné qu’Eadlyn est née en sachant qu’elle serait l’héritière, elle est un peu égocentrique. On le comprend dans ses remarques et ses pensées, et on le lui dit souvent (les autres personnages le disent, je veux dire.) Par contre, ce défaut pourrait se révéler une qualité: on rencontre la plupart du temps des personnages parfaits, avec toutes les qualités du monde, alors qu’elle soit un peu imparfaite est juste “normal”. Pour le reste, j’adore! Lire ce quatrième tome m’a complètement replongée dans l’histoire! J’ai lu le livre en deux jours! Bref, c’est un très bon livre (la collection au complet est très bonne), je la conseille à tous! Merci pour tous vos courriels et commentaires, vous m’aidez à améliorer mon blogue! Surtout, n’hésitez pas à me demander des propositions de lectures. Merci! 😉

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *