Les sorcières de Salem tome 1

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut! Aujourd’hui, je vais vous présenter le premier tome de cette série qui, à date, semble être excellente. L’auteure est Millie Sydenier. Voici donc ce que raconte ce livre :

Alors que l’été 1692 tire à sa fin, Betty, la fille du révérend Parris, et sa cousine, Abigail, habitent la ville de Salem. Tout va pour le mieux : leur jeune ami Ezra vient les voir de temps en temps et pendant leurs moments libres, les filles Parris jouent dans le bois de Kyron ou dans le jardin. Un jour, le révérend imposera aux cousines une éducation plus encadrée : il a acheté une esclave barbadienne pour enseigner la couture et la cuisine aux filles. Apeurées par la servante noire, Betty et Abigail se plieront tout de même aux obligations. Jamais elles n’ont autant travaillé : elles coupent des légumes pendant des heures le matin et au final, on ne les utilise même pas. Elles apprennent à coudre sous le regard méprisant de Tituba l’esclave. Pendant la journée, alors que le révérend Parris est au village, un climat de peur s’installe entre les cousines et Tituba. De plus, d’étranges événements semblent arriver lorsqu’elle est dans les parages… les bougies s’éteignent toutes seules, la pluie cesse de tomber, des animaux morts sont attirés par la Barbadienne… En fin de compte, Tituba se révèle être une sorcière. Curieuses, les adolescentes veulent aussi avoir des pouvoirs : les voilà elles aussi sorcières. Quelques semaines plus tard, elles mènent une existence paisible, encore une fois… mais au village, rien ne va plus. Des troupeaux entiers de bêtes sont décimés par la maladie et des maisons prennent en feu sans raison. L’inquisiteur Patton, venu d’un autre village, interroge les femmes et met sur pied un tribunal pour juger les « sorcières » de Salem. Qui en est réellement? Est-ce que les Parris seront interrogées ou soupçonnées? Titiba deviendra-t-elle plus gentille? Qui est vraiment Rebecca Nurse, la boulangère? Être sorcière est-il finalement… nuisible?

Bon. J’ai aimé le fait que les personnages aient réellement existé. Même si ce qu’ils font dans le livre n’est pas parfaitement fidèle à la réalité, c’est intéressant de pouvoir s’informer par la suite sur les personnages qui guident l’histoire. De plus, même si le principal thème abordé est plutôt sombre (la sorcellerie), je trouve que c’est un livre très rafraichissant. Je le lirai bien en vacances, car il est petit, mais ne néglige pas les détails. Par contre, j’ai trouvé que la fin allait un peu trop vite. J’en aurai voulu un peu plus. Aussi, après le voyage à Boston, l’histoire est un peu moins cohérente. Bref, c’est à lire!

Anne

 

2 Commentaires

  • avatar Virginie dit :

    Félicitations Anne ! J’ai trouvé que ton résumé sur le
    livre, Les sorcières de salem, était bien expliqué. Je
    crois que si je trouve le livre je vais le lire, car il semble
    bon. Je trouve qu’il a l’air intéressant, car c’est un livre fantastique et c’est le genre de livre que je lis. Alors, je recommanderais ce livre.

    • avatar Anne Larouche dit :

      Merci!
      Je suis très contente que tu aies trouvé mon résumé à ton goût! J’espère que tu continueras de lire beaucoup, c’est une richesse que nous avons! J’espère que ce livre te plaira et après ta lecture, n’oublie pas de venir m’en parler!
      (P.S.: Tu peux aller t’abonner à mon infolettre! :O)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *