Les Révoltés d’Athènes

Salut les lecteurs! Je vous reviens aujourd’hui avec la critique d’un livre qui porte sur un sujet que j’aime beaucoup : l’Antiquité, ou plus précisément tout ce qui tourne autour de la société grecque de cette époque (remarquez, je ne déteste pas les Romains non plus). Je m’y intéresse depuis que j’ai lu Percy Jackson et que j’ai découvert la mythologie grecque. Toutefois, c’est la première fois que je suis tombée sur une véritable fiction historique et c’est pourquoi ce roman de Mathilde Tournier m’a immédiatement tapé dans l’oeil. Voici son résumé :

Après des années de guerre, Sparte a enfin réussi à anéantir la flotte d’Athènes. Rescapé de l’attaque, le jeune Héraclios rentre chez lui pour y trouver une ville bientôt assiégée par l’ennemi. La faim et la mort surviennent rapidement alors qu’il se donne comme mission de protéger sa famille et surtout de sauver la démocratie qui est menacée par le nouveau régime des Trente. Ces dirigeants sont-ils réellement appuyés par Sparte? Le siège sera-t-il levé? Qui de la famille d’Héraclios survivra? La tyrannie vaincra-t-elle la démocratie?

J’ai trouvé cette lecture correcte, mais correcte-je-recommande-quand-même. J’ai apprécié certains aspects, cependant je n’ai pas réussi à m’accrocher totalement à l’histoire. J’ai pris pratiquement une semaine à le lire alors qu’il fait les 250 pages…

Pour commencer, j’ai trouvé que le début de l’action est arrivé très vite. Comme l’univers n’est pas encore mis en place, les explications arrivent au fur et à mesure du récit. Malgré mes bases sur le sujet, j’ai trouvé que la quantité d’informations à assimiler tout en suivant l’intrigue demandait beaucoup de concentration. Malheureusement, je crois que cela en fait un livre pour un public plus restreint (les lecteurs avancés et les férus d’histoire). D’autant plus que les personnages sont nombreux et leurs noms, peu communs à nos oreilles (ou nos yeux)!

Bien que l’intrigue était intéressante (elle relate des faits réels, sauf pour le personnage principal qui est bien sûr fictif), j’ai trouvé que ses montées en intensité n’étaient pas aux bons moments pour nous garder accroché à l’histoire. Des longueurs m’ont donné envie de m’adonner à une autre activité que la lecture. Aussi, la fin m’a semblé beaucoup trop rapide pour des événements que je considère pertinents. J’aurais aimé conclure sur une meilleure note! Malheureusement, je ne peux pas affirmer que c’était une ambiance lecture très accrocheuse.

Malgré ces points négatifs, j’ai tout de même apprécié certains éléments du roman Les Révoltés d’Athènes. Tel que mentionné plus tôt, malgré le fait qu’elle exigeait un certain effort, l’intrigue était intéressante. En fait, je crois que ce que j’ai apprécié dans celle-ci était de découvrir un pan de l’histoire d’Athènes ainsi que de voir la Grèce antique par les yeux d’un citoyen (et non par un demi-dieu comme j’en ai souvent lu). C’est principalement pourquoi j’ai dit que je recommandais tout de même ce livre, car je sais que plusieurs s’intéresseront au sujet. En bref, j’ai plus apprécié le contenu que la façon dont il a été servi.

Pour ce qui en est des personnages, je ne les ai pas détestés mais je ne suis pas tombée en amour non plus. Pour ceux qui auront lu, je n’ai pas trop compris la relation d’Héraclès à la fin. Complètement sortie de nulle part selon moi… Finalement, j’ai apprécié l’écriture par moment, mais son caractère moderne m’a également chicoté à quelques instants. Mais bon, considérez que c’est ni chaud ni froid pour ces deux derniers éléments… En conclusion, c’était une lecture moyenne, mais j’ai quand même un souvenir positif. Seulement, sa note est en conséquence!

Dites-moi en commentaires si vous avez lu ce livre. Il faut dire que je ne l’ai pas beaucoup vu passer, donc je serais étonnée que plusieurs d’entres vous répondent oui! En attendant ma prochaine critique, vous pouvez toujours aller vous abonne à mon compte Instagram, il est lié dans la barre noire juste en haut.

Merci à Gallimard Diffusion Jeunesse pour l’envoi de ce roman!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *