Les petites filles modèles

Les petites filles modèles

Mon appréciation

9 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

9 Niveau d'attraction de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Voici la suite (je ne sais pas si tout le monde sait qu’il y a une suite) des malheurs de Sophie. C’est Comtesse de Ségur qu’il l’a écrite.

Nous sommes maintenant dans l’univers de Camille et Madeleine de Fleurville. Sages et obéissantes, elles font toujours ce qu’on leur demande. Leur maman, Mme de Fleurville, est comblée par le bonheur de ses deux petites filles modèles. Un jour, après un rude accident de cheval, la petite Marguerite de Rosbourg et sa mère atterriront dans le monde de Fleurville. Après quelque temps à Fleurville, les demoiselles de Rosbourg habiteront définitivement au château. Le comble du bonheur! Mais, par la suite, Mme Fichini et Sophie reviendront dans la partie. Le père à Sophie s’étant marié avec Mme Fichini, pour son argent, est finalement mort. La garde de la petite fille est donc remise à sa belle-mère. Sophie, connaissant le château de Fleurville, visitera ses amies souvent. À chaque faute commise, Mme Fichini la bat. Jadis insupportable, Sophie s’est corrigée, mais pas de la bonne façon. Mme de Fleurville, acceptant la garde de Sophie, essayera de la corriger pour qu’elle devienne bonne. Sophie, Camille, Madeleine et Marguerite vivront beaucoup d’aventures inoubliables, mais pas toutes dans le bon sens!

« Les petites filles modèles » est un très bon livre. Je l’aime tout autant que le premier, mais Paul n’est pas là. Puisque nous nous sommes attachés à Sophie dans le premier tome, nous la plaignons dans le deuxième à cause de cette Fichini. Le roman est touchant, malgré l’écriture de l’époque. C’est un bonheur de lire ce livre! Je le conseille à tous. Seulement, une petite particularité, — pas mauvaise non plus — est spéciale : il y a des images. Elles ne m’aident pas à m’imaginer, car dans ma tête c’est bien différent, mais je trouve que c’est un élément distinct du livre. Bref, c’est toujours aussi bon! Merci pour vos courriels et vos commentaires!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *