Les Fleurs du Nord

Mon appréciation

9 Qualité de l'intrigue

7 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

10 Respect du genre

10 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Coucou tout le monde! Aujourd’hui, je vais vous présenter ce roman composé de trois chroniques (on suit les personnages durant trois parties). Il a été écrit par Valérie Harvey.

Dans un monde où se trouvent des îles aux allures japonaises vivent quatre familles qui sont héritières de magie. La famille Kagi, qui gouverne les monts Sounkyo depuis la nuit des temps, possède le don du feu. Malheureusement, leurs pouvoirs magiques disparaissent peu à peu, comme pour ceux qui manient l’air, l’eau ou la terre. Tatsuké, le dernier héritier du feu, tente de mettre fin à la guerre qui ronge le Hokkaidô et le Nankaidô avec sa troupe qui a pour base le mont Kurodaké, près de Fuki. Lorsqu’il sauve la vie de Midori, une jeune femme enlevée par l’ennemi, il ne se doute pas de la relation qu’ils auront. Alors qu’il lui apprend à se battre et à se défendre, tout le campement doit apprendre à vivre avec une femme combattante. Au fil du temps, Tatsuké et Midori s’attacheront de plus en plus. Comment les guerriers réagiront-ils face à la nouvelle venue? Une femme peut-elle être dans l’armée? Il a-t-il d’autres personnes qui ont encore des pouvoirs magiques? Qui sont-ils? Qui est la jeune Aki, guerrière assumée? La guerre finira-t-elle un jour?

Il faut dire que j’ai adoré lire ce livre! Même si la trame de fond est un peu complexe à mon goût (la guerre, les territoires, l’empereur… ce n’est pas très clair), les personnages m’ont complètement happée. Lorsque j’ai compris, au début de la deuxième chronique, que beaucoup d’années ont passé depuis la fin de la première, j’étais certaine de ne pas apprécier puisque je perdrais les héros du récit. En fait, j’ai bien aimé, car on a pu voir un portrait complet de ceux-ci, leur évolution, leurs mentalités au fil du temps… Même si cela m’a rendu très triste que cela implique le vieillissement de certains! Je croyais aussi, avant ma lecture, que l’histoire allait impliquer beaucoup de fantasy, que cela allait beaucoup parler de magie. Dans les faits, ce n’était pas un nœud de l’histoire, c’était plutôt secondaire. Cela m’a beaucoup surprise, mais les péripéties et les événements étaient tout aussi intéressants. Je trouve très drôle le fait que je m’attendais à quelque chose de cette lecture et que cela ne s’est pas vraiment réalisé! J’imaginais des combats et des enchantements alors que c’est beaucoup plus un récit sur la profondeur des personnages, leur famille, le futur de leur nation! Bref, j’ai été touchée et surprise à la fois, je ne pouvais pas lâcher mon livre tellement je voulais savoir la suite. Par contre, le vocabulaire est peut-être un peu difficile pour les lecteurs moins avancés. Toutefois, vous n’êtes pas obligés d’être des lecteurs experts non plus. De plus, ne vous laissez pas impressionner par l’épaisseur… c’est raisonnable et ça se dévore. Bonnes lectures!

Anne

 

2 Commentaires

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    Ça ne devait pas être facile à lire et surtout à suivre…

    Je te comprends….Seulement avec ta critique que je viens de lire, avec tous ces noms japonais,,,

    Bravo pour ton français remarquable tout le long de ta belle critique.

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    Ça ne devait pas être facile à lire et à suivre…Je te comprends…

    Seulement à lire ta critique et à voir tous ces noms japonais…

    Bravo pour ton français remarquable tout au long de ta critique….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *