Les Chevaliers d’Antarès tome 1

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Bonjour! Je suis si excitée!!! C’est la critique du premier tome de la suite des Héritiers d’Enkidiev (donc aussi des Chevaliers d’Émeraude). Comme vous vous en êtes sûrement rendu compte, ce livre a été écrit par Anne Robillard. Voici donc son histoire :

Dans le monde d’Achéron, divinité rhinocéros du même niveau qu’Abussos, se situe le grand continent d’Alnilam. Avec une géographie très semblable avec celle d’Enkidiev, excepté pour la chaîne de montagnes d’An-Anshar, les humains Alnilamien ont aussi des problèmes avec un envahisseur. Chez eux, ce sont des hommes-scorpions, dénommés Aculéos. Depuis une cinquantaine d’années, ces créatures descendent des plateaux nordiques et attaquent les royaumes, soit Antarès, Arcturus, Hadar et Altaïr. Les Chevaliers d’Antarès ont alors été créés : une nation de guerriers redoutables à l’épée et à l’arc séparés en quatre garnisons, soit les Basilics, les Chimères, les Salamandres et les Manticores. Lors d’un répit, puisque les Aculéos se retirent toujours une fois l’an pendant un mois pour des raisons inconnues, la grande commandante des Chevaliers d’Antarès a vent d’une histoire bien incongrue. Un certain Wellan d’Émeraude aurait atterri dans la grande forêt d’Antarès. Il se retrouve dans la prison du château. Sierra tente de découvrir qui est cet homme si curieux qui tente de tout savoir sur les machines technologiques du continent d’Alnilam. Peu à peu, Wellan gagne la confiance de Sierra grâce à ses pouvoirs magiques et son charme, au grand dam d’Ilo, le commandant de la garnison des Chimères. Alors que Wellan tente de retourner dans son propre monde sans perturber celui de Sierra, cette dernière apprend une prophétie selon lequel un dieu ailé mettrait fin à la tyrannie d’Achéron. Est-ce que Wellan va devoir intervenir sur Alnilam? Où a atterri Nemeroff, lui aussi tombé dans le vortex de Wellan? Est-ce que les dieux ailés existent réellement? Est-ce que les deux dieux devaient vraiment se rendre dans ce monde parallèle?

Sérieusement, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. De la technologie avec Anne Robillard…? Finalement, c’était exquis! J’aime le fait qu’Alnilam ressemble presque parfaitement à Enkidiev, je me demande si cela aura un lien avec les autres tomes. J’aime que Wellan soit revenu dans les personnages principaux. Par contre, le début est un peu hasardeux, selon moi. De plus, il n’y a pas vraiment d’éléments marquants avant le retour avec les Aculéos. Mais sinon, c’est très bien! J’aime!

Anne

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *