Les aventures d’une lady rebelle

Coucou tout le monde! Aujourd’hui, je vais vous donner mon avis sur la suite du livre Les aventures d’un apprenti gentleman par Mackenzi Lee : Les aventures d’une lady rebelle! Comme vous le savez, j’avais adoré le premier tome lorsque je l’avais lu au mois de janvier dernier, donc la lecture de ce second tome était très anticipée de mon côté. Voici le résumé :

Malgré tout ses efforts, Felicity n’est pas parvenue à étudier la médecine à Édimbourg : les hommes ne la prennent pas au sérieux du seul fait qu’elle est une femme. Lorsque son ami Callum la demande en mariage et lui implore d’abandonner ses rêves, elle s’enfuit à Londres rejoindre son frère Monty. Ainsi, elle apprend que le célèbre médecin Alexander Platt partirait sous peu en expédition à travers l’Europe, et qu’il serait à la recherche d’un assistant. Les seuls problèmes, c’est que son idole est sur le point de se marier avec son ex-meilleure amie, et que Felicity devra probablement faire confiance à une inconnue pour réaliser son objectif. Qui est cette Sim et pourquoi porte-t-elle un tatouage étrange? Felicity se réconciliera-t-elle avec Johanna, son amie d’enfance? Accomplira-t-elle son rêve d’être femme médecin?

Les aventures d’une lady rebelle a encore une fois été une lecture très agréable. Nous avons à nouveau droit à une bonne dose d’aventures, de retournements de situations, de moments dramatiques tout comme des moments plus légers.

Vous l’aurez donc compris, dans ce deuxième tome, nous suivons Felicity, qui se trouve à être la soeur du personnage principal du tome précédent, Monty. Même si j’étais triste de le quitter un peu, nous avons quand même pu le voir pendant un certain temps dans le roman. De ce fait, les thématiques abordées étaient différentes, mais tout aussi importantes : on parle notamment de féminisme et d’asexualité. Mackenzi Lee a réellement le tour pour inclure un message important à travers un récit orignal. Selon moi, c’est un énorme point positif, car la sensibilisation et l’éducation à travers les livres pour adolescents sont importants! Sans parler de la magnifique représentation et diversité! Verdict : on veut plus de livres comme celui-ci.

De plus, j’ai beaucoup apprécié l’intrigue en elle-même. Elle était captivante, addictive et originale. J’aime aussi beaucoup qu’autour des faits historiques intéressants vienne se greffer une petite dose de surnaturel. Cela ajoute vraiment à la qualité de l’histoire tout en restant accessible à ceux qui préfèrent le réalisme.

Dans un autre ordre d’idées, j’ai été moins fan du rythme de l’histoire dans Les aventures d’une lady rebelle. En effet, l’intrigue se laisse un peu désirer durant les premières 100, 150 pages. J’aurais aimé que les rebondissements surviennent plus tôt, mais ce n’est pas trop mal non plus puisqu’au final, je ressors de cette lecture très satisfaite. Si vous n’avez pas encore lu de livres de Mackenzi Lee, je vous recommande à 100%!

Merci beaucoup à Interforum Editis Canada pour l’envoi de ce roman!

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Je vois que tu aimes cette auteure au point de désirer d’autres livres d’elle.
    C’est vrai que l’ homme était roi dans le choix d’une profession…C’est vrai que c’est long de découvrir l’intrigue après toutes ces pages (100.150). Ah! Cette histoire de féminisme pour la médecine….Dans ma pratique comme infirmière, les femmes médecins se faisaient rares. je n’ai vraiment pas connu de femmes chirurgiennes.. Mais, avec le temps, ça de beaucoup changé finalement, une chance….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *