L’élite tome 3

Bonjour les lecteurs! Aujourd’hui, je vous reviens sur le blogue pour vous parler de ma lecture du dernier tome d’une saga commencée il y a plus de six ans. En effet, il s’agit de L’élite par Joelle Charbonneau, dont j’ai enfin lu le troisième tome après l’avoir si longtemps cherché en usagé.

Maintenant que Cia en sait un peu trop sur le fonctionnement du système d’éducation de son pays, elle ne peut rien faire d’autre que de tenter de le démanteler. Mais qu’arrivera-t-il lorsqu’elle est justement sommée par de hauts dirigeants de participer à une entreprise contraire à ses intentions?

Je ne vous cacherai pas que j’ai eu beaucoup de difficulté avec ce dernier tome d’une trilogie de dystopie qui s’est uniquement enfoncée après le tome 1 que j’ai adoré. Pour être honnête, j’ai l’impression qu’il ne s’est absolument rien passé dans ce tome – et je ne blague même pas. Cia a passé plus de temps à aller expliquer en détails à tous ses amis quels étaient ses plans plutôt que d’essayer de les accomplir. Et lorsque enfin, nous avons droit à un peu d’action, c’est à la toute fin… et le dénouement est loin d’être satisfaisant.

Autrement dit, que ce soit autant au niveau des personnages que de la construction de l’univers (qui s’est d’ailleurs totalement arrêtée après le premier tome), L’élite est une trilogie qui a totalement tombé dans les clichés du genre dystopique young adult. Je ne vous cacherai pas que j’en suis un peu triste, considérant que j’avais eu un coup de coeur pour le premier tome à la base. Il y a peut-être aussi le fait que j’ai terminé cette saga six ans plus tard, mais en même temps, mes souvenirs de l’addictivité du premier tome ne me mentent pas non plus. En bref, je vous recommande tout de même de vous laisser tenter par le premier tome s’il vous semble intéressant, mais autrement, ne continuez pas la série, car cela n’en vaut vraiment pas la peine.

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *