L’élite tome 2

Mon appréciation

6 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

7 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut tout le monde! Je vous reviens encore une fois avec la trilogie L’élite de Joelle Charbonneau. Alors voilà ce que raconte ce livre :

Enfin acceptée à l’université, Cia vit une existence plus que normale et insouciante. Elle n’a aucun souvenir du Test, aucune inquiétude ou préoccupation. Son copain Tomas est plus que parfait. Mais lorsque les cours communs sont terminés et que les examens censés déterminer dans quelle faculté sont passés, une première angoisse apparaît. Est-ce que Cia sera acceptée dans le programme qu’elle voulait? À sa grande surprise, on l’envoie en sciences politiques. Jamais elle n’aurait cru que son destin se profilerait en tant que dirigeante. Cette nouvelle ne la réjouit pas du tout, en plus de savoir qu’elle ne sera pas avec Tomas. Un rite de passage l’empêche d’être complètement considéré comme une première année : l’induction. Dirigées par les dernières années, ces épreuves durent toute une journée. Regroupés en équipe de quatre, les étudiants doivent faire face à plusieurs défis aussi intellectuels que physiques. Cia ne se fera pas que des amis… Plus le temps passe, plus les officiels sont craintifs par rapport à la jeune fille de Cinq Lacs. Elle réussit les épreuves si facilement! Recevrait-elle de l’aide extérieure? La professeure Holt ne la porte pas dans son cœur et tient à la faire échouer en lui donnant neuf cours. Mais Cia se rend compte que ces tentatives de créer un échec sont dues au fait que les officiels savent qu’elle en sait un peu trop. En effet, elle a découvert ce qu’il se passe réellement durant le Test. Pourquoi tant de morts? Cia échouera-t-elle? Tomas reste-t-il de confiance malgré ses agissements durant le Test? Qui est véritablement le rebelle Symon? La présidente de la Communauté Unifiée sera-t-elle destituée?

J’ai beaucoup aimé, mais moins que le premier tome. Le début est un peu long et on a un peu perdu l’aspect survivaliste du premier tome. C’est plus « relax ». De plus, on ne finit jamais par savoir ce qui se passe réellement. Par contre, j’apprécie beaucoup le personnage de Cia. Elle n’est pas aussi clichée que le protagoniste de certaines séries. Elle a un très beau portrait et j’apprécie ses déductions. De plus, le livre est moins prévisible que le premier. Bref, j’ai hâte de continuer, mais je vais prendre une pause avant.

N’oubliez pas d’aller aimer ma page Facebook et de vous abonner à mon infolettre!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *