Le premier jour du reste de ma vie

Coucou les lecteurs! Comme vous l’aurez peut-être vu sur Instragam, durant mes vacances, je me suis entièrement dédiée à la lecture étant donné que (surprise!) c’est ce qui me fait le plus décrocher et me reposer dans ma vie. Ainsi, je me suis consacrée à mon premier Virginie Grimaldi durant un avant-midi : il s’agit du très estival Le premier jour du reste de ma vie. Voici ce qu’il raconte :

Marie en a assez de son mari de qui elle n’est plus amoureuse : pour cause, de multiples adultères et un contrôle trop grand sur elle et sa vie. Ainsi, pour célébrer sa fête de quarante ans, Marie lui prépare une surprise : elle part! Et pas pour nulle part, non… Elle part pour une croisière autour du monde d’une durée de trois mois. Après, elle verra bien où elle se rendra, mais pour l’instant, elle décide d’enfin prendre sa vie en main. Sur le navire, elle fera la rencontre de Camille et Anne, également venues en voyage en quête de réponses. Qu’est-ce que cette épopée maritime réserve aux nouvelles amies?

On m’avait tellement recommandé de lire les livres de Virginie Grimaldi que lorsque j’ai trouvé celui-ci en usagé, qui se trouve également à être son premier roman, je me suis tout simplement jetée dessus pour en faire le test. Verdict : vous ne m’avez pas menti! J’ai définitivement passé un super moment de divertissement avec Le premier jour du reste de ma vie.

Bon, je vous l’accorde, l’histoire n’est pas tellement originale. Je suis certaine qu’il est possible de trouver une tonne de livres à propos de femmes divorcées en quête d’un nouveau chemin de vie à la libraire… Habituellement, d’ailleurs, je me tiens plutôt loin de ces livres étant donné qu’ils sont plutôt clichés et impossibles à relier à mes propres expériences de vie (allo, j’ai 17 ans). Toutefois, le résumé de ce Virginie Grimaldi promettait plus de croisière que de divorce, et c’est cet aspect “contemporain estival” qui m’a donc plus attirée. Pour vous rassurer, si vous êtes dans ma situation ou tout simplement à la recherche de nouveauté dans le schéma à l’origine de ce récit, le contenu du roman de fait pas mentir sa quatrième de couverture!

En effet, on ne s’attarde pas trop sur la fête surprise des quarante ans, et on arrive vite sur le bateau de croisière. Ainsi, le focus du roman est beaucoup sur la relation que va nouer Marie avec Anne et Camille. C’est d’ailleurs ce que j’ai préféré dans ma lecture : étant toujours très fan du schéma de la famille trouvée, je n’ai pu que me délecter des moments touchants entre les trois amies de générations différentes. Virginie Grimaldi avait vraiment un don pour développer les détails de son histoire alors que celle-ci avance, et non seulement cela apporte-t-il beaucoup de réalisme, mais cela rend le tout très addictif. Bon, il est certain que j’étais en vacances, et que c’était ma seule activité de l’avant-midi, mais je l’ai tout de même lu en une seule journée!

En bref, j’ai trouvé très agréable ma lecture du Premier jour du reste de ma vie. C’est certain que c’est plus le genre de livre qui nous fait passer un bon moment dans le moment présent plutôt que de nous marquer sur le long terme, d’où ma note de quatre étoiles, mais je ne pense pas qu’il ne soit pas agréable, une fois de temps en temps (ou la majorité du temps, je ne vous le cacherai pas) de lire tout simplement pour s’évader un peu. Et maintenant, j’ai encore plus envie de découvrir les autres livres de Virginie Grimaldi!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *