Le papillon des étoiles

Mon appréciation

9 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

10 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut à tous! Je viens de lire ce livre de Bernard Werber que j’avais acheté au SILQ 2018. Sans plus tarder, voici son résumé :

Yves Kramer, ingénieur, vit une vie plutôt banale jusqu’au jour où il frappe la championne de voile Élisabeth Malory en voiture. Alors qu’il s’en tire sans une égratignure, la skipper perd totalement l’usage de ses jambes. Toute sa vie s’effondre devant ses yeux et elle sombre dans la dépression, l’alcool, l’excès de nourriture et de médicaments. Pendant ce temps, Yves, rongé par les remords, découvre un dossier poussérieux écrit par son père décrivant un projet fou : construire un vaisseau spatial propulsé par la lumière des étoiles pour voyager jusqu’à une nouvelle Terre et ainsi créer une autre humanité. Rapidement aidé par l’industriel Gabriel Mac Namarra, Yves trouvera un moyen pour rallier Élisabeth au projet « Dernier Espoir » afin qu’elle devienne skipper d’un voilier spatial. Le « D.E. » prend forme, mais se bute à de multiples obstacles. Comment choisir les passagers du vaisseau ? Quel sera leur nombre ? Plusieurs années de travail s’annoncent pour Yves alors qu’il doit, avec l’aide de milliers d’autres ingénieurs, trouver un moyen de créer un climat intérieur viable pour au moins 1000 ans. Le voyage vers le système solaire le plus proche durerait en effet 2… années-lumière. Yves et Élisabeth se réconcilieront-ils un jour ? Le Papillon des étoiles décollera-t-il de la Terre ? Comment sera la vie sur le vaisseau ? La paix durera-t-elle longtemps ? Les humains ne sont-ils pas de toute façon destinés à répéter les mêmes schémas ? Le rêve d’Yves se réalisera-t-il ? Dans le meilleur des cas, comment se déroulerait l’arrivée des humains sur la nouvelle Terre ? Auront-ils oublié Yves ?

J’ai beaucoup plus aimé ce livre que Le père de nos pères. Premièrement, le récit est vraiment entraînant. Je n’avais vraiment pas le goût d’arrêter ! L’intrigue, les personnages, tout était au point. Il faut dire que la trame de fond philosophique bien caractéristique de Bernard Werber, qui s’est finalement révélée à la toute fin de façon tout à fait surprenante, était très appropriée. Cet auteur a le don de mettre le doigt sur des questions épineuses… Toutefois, cela nous fait réfléchir tout au long de la lecture et même après celle-ci, ce qui est très positif. On ne fait pas que lire un livre et le reposer quand il est fini : on lit un livre et on y pense encore longtemps après l’avoir fini. De plus, le rythme des chapitres et du récit en général est bien réussi malgré l’extrêmement longue durée de l’histoire (plus de 1200 ans… je me demandais comment ça allait se passer ! Finalement, une majorité du livre se passe avec Yves et Élisabeth, ce qui permet quand même de s’attacher à des personnages sans rendre le reste du temps qui passe exagérément détaché). Le seul élément majeur qui m’a dérangé, et qui m’a surprise de l’auteur, c’est qu’il a été un peu prévisible. J’ai rapidement trouvé la réponse à l’énigme qu’il a posée (ça lui arrive souvent d’en mentionner une durant le livre, alors j’essaie toujours de la résoudre !) et j’ai prédit quelques éléments de l’histoire de façon exacte. Mais bon… on ne peut pas être parfait ! Je conseille donc ce livre aux amateurs de Werber et à tous ceux qui veulent s’évader. C’est bien, car il ne fait partie d’aucune série (… le Papillon des étoiles est quand même mentionné dans un autre roman, mais c’est impossible pour l’auteur de ne pas interconnecter ses récits indépendants. En tout cas, j’aime ça quand même !), c’est un livre seul.

N’oubliez pas d’aller aimer ma page Facebook, de vous abonner à mon compte Instagram ou de vous inscrire à mon infolettre pour ne pas manquer les actualités de Litterarum ! Vous pouvez aussi toujours me contacter pour toutes questions, toutes suggestions ou tout commentaire. On se revoit bientôt !

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *