Le Joyau livre 2

Le Joyau - livre 2

Mon appréciation

5 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

7 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut à tous! Je vous reviens encore une fois avec le Joyau, par Amy Ewing, car je n’ai pas pu m’empêcher de continuer ma lecture! Voici donc le résumé du deuxième tome :

Violet s’est enfuie du Joyau avec Ash et Raven. En suivant plus ou moins le plan de Lucien, qui n’en est pas très heureux, les jeunes amis quittent ce monde de servitude et d’esclavage. Extrêmement troublée par son passage à la maison de la Pierre, Raven n’est plus tout à fait elle-même. Enceinte, elle entend des murmures et semble posséder un sixième sens qui pourrait aider les amis à se sortir du pétrin. En effet, Ash est recherché partout dans la Cité solitaire. Le compagnon ne doit pas trop prendre de risques, car les régimentaires sont partout, même s’il aimerait lui aussi prendre part à la rébellion. Car Lucien n’est pas seul dans cette histoire… Il appartient à une société secrète nommée la Clé noire, qui projette de renverser la royauté. Aidés de Sil, une vieille mère porteuse possédant de grands pouvoirs, les amis s’installent à la Rose Blanche, dans les bois de la Ferme, pour mettre un plan au point. Comment se porte Lily, une ancienne amie de Violet et Raven? Comment cette dernière va se remettre de la torture qu’elle a subie? Va-t-elle rester enceinte? Comment Ash va-t-il se rendre utile? Qui est la Clé noire? Violet réussira-t-elle à se connecter avec la nature?

Je trouve que ce deuxième tom est très différent du premier. L’accent est beaucoup mis sur les pouvoirs magiques et ça donne l’impression que les deux tomes ne sont pas du même genre, car la quantité de fantastique est diamétralement opposée. De plus, j’ai senti un effet de coupure, car l’action se passe dans le Commerce, la Fumée et la Ferme, comme si la partie dans le Joyau n’avait « jamais existé ». De plus, tout va très vite et c’est plutôt prévisible. Toutefois, le roman est encore accrocheur et donne le goût de connaître la suite. Violet est attachante. Bref, je trouve que c’est un bon livre et cela vaut la peine de finir la trilogie, mais ce n’est pas un chef-d’œuvre.

Anne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *