Le Joyau livre 3

Le Joyau - livre 3

Mon appréciation

7 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Bonjour tout le monde! Aujourd’hui, je vous reviens avec le tome final de la trilogie du Joyau, Par Amy Ewing. Il faut dire que j’étais bien plongée dans l’histoire et que je n’avais pas le goût de couper court à cela avec une autre lecture. Voici donc ce que raconte ce roman :

Violet apprend que la duchesse du Lac, son ancienne « propriétaire », a kidnappé sa sœur Hazel. Que ce soit pour attirer sa réelle mère porteuse à la Maison du Lac ou tout simplement pour donner l’impression que Violet ne s’est jamais enfuie, la jeune fille décide de prendre l’apparence, à l’aide des Augures, d’une domestique, pour essayer de délivrer sa sœur. Les plans mis au point avec les membres de la Clé noire depuis des mois changent donc du tout au tout après cette décision, en plus du fait que la Vente aux enchères soit devancée jusqu’au mois prochain. Tout en servant l’épouse de Garnet, le fils de la duchesse, mais allié du groupe de rebelle, Violet tente de récolter des informations sur la Vente aux Enchères et de donner à Hazel, qui semble se faire torturer, un peu d’espoir. Pendant ce temps, Ash s’enfuit de la Rose Blanche pour prendre part lui aussi à la révolte, malgré son statut de recherché. Quel marché Violet devra-t-elle passer avec une domestique pour garder sa couverture? Que se passe-t-il entre l’Exéteur et la duchesse? Comment se porte Hazel? Ash se fera-t-il capturer? Le plan d’attaque le jour de la Vente aux Enchères fonctionnera-t-il? Violet pourra-t-elle enfin avoir la vie qu’elle espérait depuis toujours?

Je dois dire que j’ai beaucoup aimé le fait que dans ce roman, on revienne dans le Joyau. En effet, dans le deuxième tome, on s’en était éloignés et cela donnait l’impression que ce n’était plus vraiment la même histoire en comparaison avec le premier tome. Donc, que l’action soit principalement dans le Joyau ramène bien le fil conducteur et l’esprit du roman. De plus, je trouve que l’histoire est entraînante et attachante. Même si c’est assez prévisible, je trouve que ça nous transporte et que c’est léger. Mais comme je le disais, j’aurais pu vous raconter les grandes lignes de ce tome-ci avant de l’avoir lu… Je pense que c’est le plus gros point faible de cette série, soit le fait qu’elle soit typique, mais elle saura quand même plaire aux bons lecteurs.

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *