Le Joyau livre 1

Le Joyau - livre 1

Mon appréciation

7 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Bonjour tout le monde! Aujourd’hui je vous présente le premier tome de cette trilogie écrite par Amy Ewing. Je l’avais déjà lu il y a quelques années (avant que mon blogue soit en ligne), mais la semaine dernière j’ai vu quelqu’un le lisant et cela m’a donné le goût de recommencer et finir ma lecture. Voici donc sans plus tarder son résumé :

Violet vit dans le Marais, le cercle le plus pauvre de la Cité solitaire. Depuis qu’une mutation génétique a rendu tous les membres du Joyau stériles, les jeunes filles provenant du Marais, dotées de capacité surnaturelles nommées Augures, portent les enfants de la royauté afin de les modeler à leur guise.  Comme toutes ses semblables, Violet a été arrachée à sa famille puis formée à l’institut Southgate. Des années plus tard, elle s’apprête enfin à partir, avec sa meilleure amie Raven, pour la Vente aux Enchères, où les plus fortunés du Joyau et du Commerce les achèteront pour accomplir leur destinée.  Dès lors, son existence change du tout au tout : la duchesse du Lac, souhaite de sa mère porteuse que sa fille soit la première à naître afin d’être fiancée au le fils de l’Exéteur, le roi de la Cité. Qui est ce Lucien qui veut aider Violet à s’échapper du Joyau? Où vit Raven et qu’est-ce que la comtesse qui l’a achetée lui fait subir? Quel est le sort réservé aux mères porteuses, une fois leur travail accompli? Qui est Ash, le compagnon de la nièce de la duchesse? Le plan de Lucien fonctionnera-t-il?

Encore une fois, j’ai dévoré ce livre. Je trouve que le mélange de magie et de dystopie est très réussi. Leur dosage permet au lecteur de s’émerveiller devant chaque élément de l’univers du Joyau. Par contre, je trouve que la trame est assez prévisible, comme plusieurs romans populaires actuellement. Les personnages aussi sont assez typiques, mais cela n’empêche pas le roman d’être très accrocheur et de nous tenir en haleine. Si vous êtes un amateur de ce genre comme moi, le « schéma » ne risque pas de vous déranger plus qu’il ne le faut, considérant qu’il fait partie intégrante du style. Toutefois, si vous n’êtes pas le plus grand fan de dystopie YA, vous le remarquerez probablement. Dans un autre ordre d’idées, le suspense et l’intrigue sont très poignants. Je vous assure que vous ne lâcherez pas votre lecture avant de l’avoir terminée! Bref, je recommande aux amateurs de dystopie, mais ne vous attendez pas à une grande surprise dans les retournements de l’histoire. 😉

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *