La princesse du bal de minuit

Mon appréciation

5 Qualité de l'intrigue

6 Cohérence du schéma narratif

10 Clarté du texte

10 Respect du genre

5 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut à tous! Lorsque j’ai choisi de lire ce livre, je ne me doutais pas que c’était en fait inspiré d’un conte que je connaissais déjà un peu, mais c’était une agréable surprise! C’est donc Jessica Day George qui l’a écrit.

La reine Maude, du temps qu’elle était en vie, était prête à tout pour obtenir ce qu’elle voulait : d’abord, avoir des enfants, puis gagner la guerre contre l’Analousia. Elle a donc passé deux contrats avec le roi Sous Pierre, qui n’est connu qu’en tant que légende sur la terre ferme, qui manigance pour ses fils. À sa mort, elle lègue sa malédiction, qu’elle accomplissait elle-même auparavant, à ses douze filles : toutes les trois nuits, pendant plusieurs années, elles devront descendre secrètement dans le royaume souterrain du roi Sous Pierre pour y danser avec ses fils, leurs futurs époux. Galen, un ancien soldat, se rend à Bruch, la ville où habitent les seuls parents qu’il lui reste, lorsque la guerre est enfin terminée. Il se trouve du travail comme jardinier au château et rencontre bien assez vite les douze filles du roi Gregor. Rose, l’aînée de celles-ci, chute dans la fontaine du jardin et prend froid. Dès lors, rien ne va plus au royaume. Toutes les princesses tombent malades et sont extrêmement éreintées, car elles doivent quand même danser au bal de minuit. Le roi Gregor se demande pourquoi leurs chaussons sont toujours aussi usés. Il demande aux princes des royaumes voisins de tenter de résoudre ce mystère, en ayant pour récompense la main d’une de ses filles. Mais la malédiction les touches et ils meurent tous les uns après les autres. Les tensions augmentent et Galen, amoureux de Rose, tente de découvrir leur secret. Quelles sont les véritables motivations du roi Sous Pierre? La malédiction prendra-t-elle fin? Galen percera-t-il le secret des princesses? Comment viendra-t-il à bout de roi du royaume souterrain?

J’ai trouvé que c’était bon, mais sans plus. Le début n’était pas assez explicite à mon goût quant aux détails de la malédiction, ce qui m’a laissée dans l’incompréhension jusqu’à beaucoup plus tard dans le livre. De plus, certains passages clés sont trop rapides et la cohérence est affectée. Aussi, l’histoire n’est pas très attachante. On n’embarque pas totalement. Par contre, je trouve que le conte est très bien revisité. L’histoire reste très intéressante. Mais les personnages et les relations entre eux sont présentés trop simplement pour y croire réellement. Cependant, le vocabulaire simple pourrait convenir à de jeunes lecteurs. Bref, j’ai aimé le lire, mais a posteriori je trouve que ce n’est pas un roman frappant.

Anne

4 Commentaires

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    très bonne critique

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    Je viens de lire ta critique du livre, La princesse du bal de minuit de Jessica Day George.Une histoire compliquée mais qui semble captivante encore…Avec cette reine Maude, tout ce qui est arrivé avec sa malédiction léguée à ses filles et tout ce qui a suivi….Quelle histoire encore fascinante à parcourir…J’imagine que tu revis souvent ces histoires par le pensée….
    Grâce à tes lectures, ton français est remarquable avec tes phrases si bien structurées.
    Bravo Anne pour ce goût de la lecture que tu as développé ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *