La Passe-miroir tome 1

Salut salut! C’est maintenant le moment pour moi de vous parler de ma dernière lecture, c’est-à-dire le premier tome de la Passe-Miroir par Christelle Dabos. Il a été publié aux éditions Gallimard Jeunesse (en fait, c’est lors d’un concours organisé par la maison d’édition que cette incroyable auteure a été découverte!).

Ophélie, adolescente timide et maladroite, a la capacité de « lire » les objets et passer à travers les miroirs. Elle travaille à la conservation du musée familial jusqu’à ce qu’on lui annonce qu’elle est fiancée une bonne fois pour toutes : cerise sur le gâteau, l’homme qu’elle épousera vit au Pôle et provient du terrible clan des Dragons. Accompagnée de sa tante Roseline, Ophélie quitte son arche pour se rendre à la Citacielle, où sa nouvelle vie commencera. Pourquoi Thorn, son fiancé, est-il si froid et distant? Quel est le complot qui semble se tramer à la Citacielle? Ophélie est-elle utilisée malgré elle?

Je n’ai pas assez de mots pour vous dire à quel point j’ai adoré ce livre. La Passe-Miroir est décidément dans mes meilleures lectures de l’année. Même si j’ai ainsi qualifié d’autres livres dans les derniers mois, celui-ci est encore bien meilleur. Lorsque je l’ai lu, on aurait dit que j’ai renoué avec mes racines de lectrice. Vous savez, ce sentiment d’émerveillement pur que vous ressentez lorsque vous commencez la lecture? J’avais l’impression de faire un saut dans le temps et me replonger dans cette époque où ma passion s’est développée tout simplement grâce à la magie des mots, grâce à ce livre époustouflant qu’est La Passe-Miroir.

Même si cela m’a pris quelques jours lire la première partie (quantité de détails à absorber oblige), j’ai dévoré les deux-tiers de cette jolie petite brique en vingt-quatre heures. Ce n’est décidément pas un livre débordant de rebondissements, mais j’ai justement apprécié le rythme du récit. On prend vraiment le temps de développer plusieurs aspects dans l’histoire, tels que les personnages, l’univers, l’intrigue et bien d’autres encore et c’est d’autant plus passionnant, pour ne pas dire addictif. L’atmosphère n’en est que plus poussée et vous savez à quel point j’aime lorsque l’ambiance d’un roman est marquante!

L’univers de la Passe-Miroir est aussi un monde merveilleusement bien bâti : le système social est des plus originaux, les pouvoirs magiques me rendent jalouse, les lieux sont dignes de la couverture… Chaque détail contribue à forger l’univers et à nous donner le goût d’y rester pour de bon. En tout cas, lors de ma lecture, j’aurais volontiers traversé un miroir pour rejoindre Ophélie!

Dans un autre ordre d’idées, je dois absolument vous mentionner à quel point la plume de Christelle Dabos est un charme. Les descriptions sont des plus évocatrices et les tournures de phrases sont distinguées. En bref, j’ai trouvé que la Passe-Miroir est un plaisir de lecture, déjà qu’avec cette fin, je ne me peux plus de lire le tome suivant! La trame narrative est réellement menée d’une main de maître et j’ai adoré découvrir les intrigues politiques de ce roman. Mon seul conseil est de vous jeter sur ce roman qui est une vraie pépite.

Merci à Gallimard Diffusion Jeunesse pour l’envoi de ce roman!

Anne

QUOI? Tu n’es pas encore à la librairie???

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Bravo pour avoir tant aimé ce livre au point d’en être émerveillée….Et de faire un saut dans le temps….

    Quel plaisir de lire quand l’histoire est un plaisir à lire….

    Moi aussi, j’ai fait un saut dans le temps avec le livre que je viens de finir de lire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *